Les dits du corbeau noir

ARCHIVES/DOCUMENTS 1960 L'APPEL AUX CELTES BRAN DU 2018 14 03 MARS

Divers 14 03 2018 020pm.jpg

 

 

 

ARCHIVES.../ Documents :



Mediolanon

Association pour une Spiritualité Occidentale et une Civilisation Autochtone déclarée le 13 11 1959

Gwybodaeth – Cariad – Nerth

(Recherche, Amour et Force)



Le Document qui suit et reproduit tel quel date de 1960 soit d'il y a 57 ans et correspond, selon son langage et son environnement d'alors, a ce qu'une partie de la diaspora druidique bretonne et « gauloise » pouvait espérer du devenir de la Tradition et de la « mission » de celle-ci et des hommes et femmes appelés à la servir avec dévouement... Bran du 14 03 2018


…///...



APPEL AUX CELTES



« Il existe trois causes justificatives de l'état d'humanité :

la Science, l'Amour et le Courage. »



« Jamais, en nos temps apocalyptiques, le cri des Triades Métaphysiques, venu du fond des âges, n'a revêtu une actualité plus éclatante ! Car ils sont venus les Temps annoncés par les Druides qui voient surgir la menace d'anéantissement par le Feu !

Et les Humains, face au déroulement apparemment irréversible de leur civilisation scientifique, attendent, hébétés d'angoisse...

Mais les scories de la collectivité statistique qui sont le sel de la terre d'Occident sont plus forts que les Hommes.

Il nous avait été annoncé que se lèveraient des temps nouveaux à l'appel de l'Amour, puis, plus tard, de la Raison. En l'état actuel de l'Univers, il n'apparaît pas que, successives, ces prophéties aient été véridiques. D'autant que nos aïeux autochtones et véritables, les Celtes, originels fondateurs de la civilisation de notre Continent, n'ignoraient point, en disciples authentiques de la Révélation Primordiale, la lumière de la logique, ni la chaleur de la solidarité humaine.

Tandis que des civilisations autres et lointaines ont duré des millénaires dans un ordre de choses équilibré ou harmonieux, privées des équivoques faveurs de notre funambulesque progrès moderne, nous, naturels d'Europe, avons conscience d'avoir fait fausse route parce que tous ceux qui se sont institués nos guides, en se trompant, nous ont trompés.



Et puisque, aujourd'hui, nombreux sont ceux et celles qui tournent leurs regards, avec soif ou inquiétude, vers les floraisons certaines ou admirables des civilisations techniciennes ou exotiques, quant à nous, il nous apparaît nécessaire, urgent, inévitable, de rechercher quelles sont les bases de notre propre civilisation.

Il nous faut inéluctablement entreprendre notre « Pèlerinage aux sources » qui abreuvent, saines et vives, la genèse de la jeunesse de l'Europe , cette magnifique Armorique du Monde...



Il nous faut de nouveau écouter la Parole perdue des Druides, nos Pères de cœur, d'âme et d'esprit. Il nous faut reforger, pour nos fils, ce qui fut l'Islam de Vercingétorix et d'Artus.

Il nous faut poursuivre la lutte éternelle de ceux qui, au cours des millénaires, ont vécu et ont vaincu pour affirmer la foi des Celtes en leur irréfragable mission de « porteurs de flambeaux ».



Ce pourquoi, puisque, jusques à plus ample informé,

« Le ciel est au-dessus de nous,

« La terre est au-dessous de nous,

« La mer tout autour nous environne...

renouvellant notre Serment Cosmique qu'entendit Alexandre, Nous, Hommes et femmes du Continent et des Îles, peuples ibériques et cisalpins, gens de la Loire, de la Seine, du Rhin et du Danube, nous engageons solennellement, devant les Dieux et les non-dieux, « sans haine, sans crainte et sans avarice », à consacrer nos vies, nos personnes et nos biens, à la pratique, à l'étude, à la méditation des coutumes, des rites et des préceptes qui firent de nos Ancêtres, de nos Aïeux et de nos Pères, à la fois des Sages et des Géants, des Celtes.



Géants et sages, les Vrais Celtes, s'ils sont à l'image du gui, la tête près des étoiles, gardent aussi les pieds solidement enracinés dans leur sol.

Ils entendent donc manifester leur propre Renaissance par des réalisations conformes aux méthodes actuelles et à la législation en vigueur, sans pour autant transiger, quant au fond, sur le Message contenu dans les Vieux Livres Brittiques et Gaëls, et confirmé par les témoignages de leurs chefs de file, les grands Celtisants, Celtologues ou Celtes inspirés ; tels Guillaume Postel, Zeuss, Myfyr, Morganwg, Camille Jullian, G. Berthou-Kerverziou et Philéas Lebesgue...



Ainsi donc ceux qui se considèrent comme leurs disciples pour leur être restés fidèles en pensée, songent à poursuivre leur œuvre, laissant chacun libre de rechercher sa propre Voie au sein de tel ou tel Ordre, Collège, Groupement de Fraternité, mais, visant coutumièrement et culturellement, voire cultuellement, coexistence, conciliation, efficience, en un mode de vie conforme à l'essentiel des normes de la Civilisation Celtique.



Pour ce faire leur Organisation projette sur le plan temporel, l'implantation de « clairières » locales, l'ouverture de cours, ou la création de Chaires pour la réhabilitation des Humanités Celtiques honteusement bafouées par chaque Césarisme et leur vulgarisation sur un pied d'égalité avec les arts et les lettres latines et germaniques.

Il lui est, en outre, sur le plan spirituel, fondamen,tal, derassembler, d'appuyer, et mêm de protéger, ceux qui se vouent à la maintenance d'une véritable Croyance qui fut respectée pour ses règles de vivre et de penser et pour ses révélations sur les merveilles de l'Au-Delà et de l'En-Deçà.



Puisque aussi bien c'est le propre de la conception philosophique des Druides de lier les manifestations visibles d'un univers cosmique à la compréhension des mondes invisibles qui de l'atome aux galaxies échappent à cette perception sensitive, et de tirer de la vie évolutive de ces univers interdépendants la compréhension d'une évolution concomitante des esprits vers la Lumière.



Et pour qu'ainsi se réalise le vœu de notre ami E.C.K Tankildare (C Kalondan) aux termes duquel,

« L'époque effroyablement troublée que nous vivons et les bouleversements humains qu'elle entraîne sont particulièrement favorables aux révisions des valeurs et aux tentatives hardies.

Il était donc temps de jeter cet appel aux échos de la grande forêt humaine.
Puisse-t-il vous toucher, Croyants de toute obédience, adeptes de toutes les sectes spiritualistes !

Puisse-t-il germer en vous et entraîner des réalisations bénéfiques pour tous. »



 Nous les Hommes du Chêne, de l'If et du Bouleau, nous avons confiance en l'Avenir, car l'antique Sagesse de nos pères dit :

« Ar pez a zo ret, a vo

« Ce qui doit être, sera. »



Signé des Druides :



Kalondan / Bod-Koad / Vidurix / Landorix / Vindosetlos / Esunertos, Maponos...



14/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 495 autres membres