Les dits du corbeau noir

ALLONS AUX CHAMPIGNONS (SUITE) BRAN DU 2016 18 10 OCT

SUD partie III  2014 294pm.jpg
Photos Bran du

(Astre hygrométrique)

 

Champignons - suite            Bran du      2016

 

Préliminaires :

 

 

Le monde fongique est un monde fabuleux. Il constitue un règne à part au sein du monde végétal dont il se rapproche pour partie, mais se différencie par d'autres parties...

 

 

 

Son étude est une science relativement « récente », mais très prometteuse quant aux facultés et capacités qui résident dans certaines espèces ( recherches sur le cancer, traitement de nos rejets...)

 

 

 

On ne s'improvise pas « cueilleur de champignons » comme tout ce qui nous met en rapport avec la nature cela demande du respect et un apprentissage...

 

 

 

Une bonne connaissance est requise qui évite des erreurs qui peuvent être funestes....

 

 

 

Où cueillir, comment cueillir, quoi ramasser ? Tout cela demande à être expérimenté au contact de personnes compétentes en ce domaine où une mauvaise identification peut-être très dangereuse...

 

Pour ma part « j'enseigne » dans les sorties fongiques une cinquantaine de champignons qui ne posent pas de problème d'identification et dont les critères sont assez précis pour ne pas risquer une confusion fâcheuse...

 

 

 

Cette sélection tient compte aussi de l'intérêt gastronomique des espèces ramassées...

 

Par exemple : Parmi les russules, il y à très peu d'espèces comestibles fermes et agréables au goût, la plupart sont acres, fragiles et farineuses au point de s'émietter dans le panier et de faire de la bouillie dans la poêle !

 

 

 

On ne répétera jamais assez que mettre des champignons dans un sac en plastique va renforcer une toxicité déjà existante ou en provoquer une plus sérieuse encore avec des conséquences très désagréables !

 

 

 

Certains sujets se mangent jeunes avant que d'être trop durs à la consommation (certains polypores) ; le vieillissement n'est pas souhaitable qui renforce aussi une toxicité déjà présente... (Ainsi des coulemelles ou lépiotes élevées, si les lamelles deviennent brunes ou marrons...)

 

 

 

La pluie peut délaver certains carpophores au point de rendre une identification encore plus difficile...

 

 

 

La forme, la structure générale, la couleur, la senteur et saveur, le lieu de pousse, les spores vus au microscope, sont des critères importants, croisés et cumulés, de bonne identification...

 

 

 

Cueillir des champignons est un plaisir à la portée de tous et de toutes au sein d'un environnement naturel qui apaise et calme un mental bien souvent très encombré par ailleurs...

 

 

 

Partager ou offrir sa cueillette est aussi un acte de convivialité apprécié...

 

La beauté structurelle et formelle, l'agencement génial, de certains champignons, l'incroyable diversité de ceux-ci, sont une réelle source d'émerveillement...

 

 

 

Il est regrettable que beaucoup de ramasseurs croient utiles d'écraser ou de renverser des champignons qu'ils ne connaissent pas ou qu'ils connaissent comme étant toxiques...

 

 

 

Tout dans la nature occupe une juste place en interdépendance avec son environnement.

Les champignons n'ont pas à pâtir de nos méconnaissances pas plus que les herbes dites « mauvaises » etc...

 

 

 

En fait, ce sont nos peurs et ignorances, nos craintes et doutes, que nous écrasons ainsi (et souvent avec une forme de violence) sous nos pieds par boucs émissaires interposés !...

 

 

 

Il existe divers comportements dans le règne fongique qui vont de ceux qui relèvent d'échanges de « services » mutuels et réciproques (eau, minéraux échangés) qui participent d'un processus dit symbiotique ; d'autres sont réellement parasitaires...

 

 

 

On ferait bien humainement parlant de s'inspirer du premier modèle précité !

 

 

 

Les champignons jouent un rôle important dans la gestion naturelle des forêts en procédant, par exemple, à la décomposition des arbres morts, source d'humus et de nourritures pour diverses espèces d'insectes...

 

 

 

Le monde fongique réserve encore bien des surprises et autorise bien des découvertes appréciables.

 

 

 

La pénicilline a sauvé bien des vies en ce monde et provient d'une levure de champignon !

 

 

 

.........................................................................................

 

 

Infos complémentaires :

On dénombre (évaluation approximative) environ 1 million d'espèces de champignons dans le monde...

Pour la France une estimation porte à 4500 espèces...

1300 sont répertoriées en forêt de Fontainebleau et 1200 en forêt de Fontainebleau...

 

Il y a encore une dizaine de décès par an suite à absorption de champignons (l'amanite phalloïde est la première cause de ces décès. Il en suffit de 100 grammes pour tuer deux adultes !)...

 

Sur 4000 espèces recensées, une centaine seulement est « comestible », mais avec des qualités gustatives très diverses...

..............................

 

Pour la forêt de Rambouillet sur 926 espèces recensées on compte par exemple : 47 espèces mycorhiziennes (associées à une essence arbustive précise) 21 espèces d'amanites ; 16 espèces de bolets, 84 espèces de cortinaires, 57 espèces de lactaires et 87 espèces de russules... Il y aurait 76 « familles » représentées...

 

On ajoute à cela 150 espèces classées très rares ou assez rares...

(Elles ne sont pas toutes « protégées » pour autant!)...

 

Les Yvelines comptent environ 3000 espèces recensées...

 

Le secteur de la forêt de Rambouillet s'étend sur 22 000 hectares dont 14 000 en forêt domaniale...

Elle bénéficie d'une vaste réseau hydraulique (de nombreux étangs et canaux) mis en place par Louis XIV pour alimenter en eau le château de Versailles.

Ce sont des plateaux à argile sur sable et qui présente une grande diversité de sols dont des zones humides (landes...)

Cela favorise une grande richesse biologique...

La forêt est composée à 80 % de feuilles caducifoliées, de 8 % de résineux, de 3 % « mixtes », de 4 % de landes, de 4 % de broussailles et de 2 % de marais...

 

Chevreuils, cerfs elaphe et sangliers sont assez nombreux à se partager ce vaste territoire parcouru par sept rivières pérennes...

Le mycélium court sous la terre ou sous les écorces. Il donnera lieu à la naissance d'un carpophore (en fait la partie extérieure du champignon.)...

 

Les champignons se « reproduisent » à parti des spores qu'il contiennent dans leur chapeau, dans les aiguillons, tubes ou lamelles...

 

Certains mycéliums peuvent parcourir des distances considérables comme celui de l'armillaire couleur de miel. Aux Etats-Unis un mycélium se serait étendu sur plus de 600 hectares !...

 

Les levures font partie du monde fongique...

 

On pense de plus en plus utiliser le monde fongique et ses facultés pour la destruction de nos déchets...

 

Le premier producteur mondial de champignons ; c'est... la Chine...

 

On produit 215 000 tonnes de champignons dits de Paris (en fait produis maintenant du côté de Saumur !)...

 

Le monde fongique est sensible aux variations de températures et à priori au réchauffement climatique. On observe à ce sujet une dégradation de la bio-diversité...

 

L'oronge de César, localisée au Sud de la Loire, est arrivée depuis deux douzaines d'années en Ile de France ! (Le bolet satan aussi hélas !)

 

Il se peut aussi que des mutations se soient opérées dans le monde fongique comme dans notre propre organisme...
Certains champignons jugés comestibles il y a une vingtaine ou trentaine d'années posent problème de nos jours...
Ainsi l'armillaire couleur de miel ou le tricholome équestre (appelé aussi bidaou).

Ce dernier est maintenant interdit à la vente et à l'exportation. Il détruit les cellules musculaires et a occasionné deux décès !...

Le clitocybe nébuleux n'est pas supporté par 20 % de ceux qui l'ont consommé !...

..................................

 

Portraits fongiques : (Suite)...

 

001pm.jpg

Langue de boeuf (comestible jeune et crue)

(Fistuline hépatique)


archives photosVerbatim bran du 281pm.jpg

 

Polypore  Truffier (dur à consommer !)

 

archives photosVerbatim bran du 1672pm.jpg
Clavaire (celle-ci est non comestible)

 

archives photosVerbatim bran du 2865pm.jpg

Hygrocybe


archives photosVerbatim bran du 3495pm.jpg

Russules améthystes (non comestible)


archives photosVerbatim bran du 3499pm.jpg

Boule de neige (déconseillée)

 

archives photosVerbatim bran du 4126pm.jpg

Bolet des pins


archives photosVerbatim bran du 4153pm.jpg

Agaric jaunissant (non comestible)


archives photosVerbatim bran du 21390pm.jpg

Oreille de Judas (Comestible)

 

Octobre 2016 symboles et champ 021pm.jpg

 

Russules jaunes (sans intérêt)

 

SUD partie III  2014 617pm.jpg

Anthurus d'archer (non comestible du fait de sa "puanteur")



18/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 477 autres membres