Les dits du corbeau noir

A VOS SOUPES ET SALADES 2020 BRAN DU 27 02 FEV

 

silybum-marianum-chardon-fm090528-028-l750-h512.jpg

Le Chardon Marie

 

 

 

 

A vos soupes et salades...



Bran du Printemps 2020



Bien que dotées aussi de nombreuses vertus médicinales les plantes proposées ici à votre attention le sont pour leur valeur gustative et alimentaire...



Notre société manque singulièrement de patience et « n'a pas pas le temps » de s'occuper à des activités qui en requièrent !

C'est sans doute pour cela que l'on ne s'adonne plus comme les Anciens et les Anciennes à ces cueillettes et aux préparations assez longues et minutieuses qu'elle sollicitent parfois...

(Nettoyez les pissenlits après cueillette est indispensable et demande parfois trois ou quatre lavages!)...

Faire un seul pot de confiture de cynorhodons (le fruit de l'églantier) peut demander, entre la cueillette et la mise en pot, quatre à cinq heures d'investissement !...



Le printemps est la période la plus favorable pour la cueillette car les feuilles sont tendres et peu ligneuses...

Parmi les plantes au hit-parade de la récolte printanière il y a :

La mâche ou doucette, le pissenlit, le cresson de terre, la ciboulette, la jeune ortie, l'alliaire, la roquette auxquelles s'ajoutent bien d'autres aux consistances et goûts divers et variés....



A noter qu'une soupe ou qu'une salade gagne en saveur par les mélanges subtilement opérés et avec des dosages appropriés...
Ainsi une salade composée de pissenlit, de doucette, de jeunes pousses de plantain, de quelques pousses de pimprenelle et de roquette...



Par ailleurs les fleurs participent aussi de l'agrément visuel et gustatif comme les fleurs de soucis, de bourrache, de capucine... Elles mettent en appétit du fait de leurs couleurs vives...

Votre plat devient alors une véritable œuvre d'art !....

Apprenez à vos enfants l'art de la décoration tout en y ajoutant une connaissance précieuse des plantes...

C'est aussi une première « initiation » au « Land'art » ou « Art-Nature » qui est aussi l'expression d'une offrande et d'une gratitude envers les dons généreux de notre Mère-Nature !...



Bien entendu ce qui vaut comme précaution pour la récolte des champignons vaut tout autant pour celle des plantes..

Il y a lieu de faire attention à l'environnement de la cueillette en terme de « pollution » éventuelle et aussi de ne prélever qu'une partie des plants pour laisser ceux-ci se propager...

Il est aussi recommandé de connaître les plantes faisant l'objet d'une interdiction ou limitation de ramassage...



Il est aussi important de faire un tri dans la récolte pour éviter que des plantes indésirables aient été cueillies par mégarde !...

De même il est souhaitable de laver à l'eau fraîche les plantes ramassées et d'enlever les feuilles trop abîmées et de na pas trop traîner pour les utiliser... Certaines plantes hachées menues peuvent se conserver quelque temps au frigidaire...

On peut aussi faire un « beurre » avec celles-ci et les conserver de même...(voir les congeler)...



Nous n'aborderons pas ici les plantes maritimes comestibles, pour la plupart protégées ou très limitées en cueillette, comme la salicorne, la criste-marine, l'obione, le choux de mer, le pourpier, l'arroche etc...







Le Chardon Marie.... (ou Artichaut sauvage)

(Par ailleurs, Il aide le foi à se régénérer.) (Elle contient des substances hépato-protectrices.) (Traitement des hépatiques.)

(Il est utilisé aussi pour les saignements en tant qu'hémostatique.)



C'est plutôt une plante du Sud que du Nord... On la trouve généralement en mars...



(Prévoir des gants pour cette cueillette.)

Les jeunes feuilles (marbrées de blanc qui selon la légende serait du lait tombé du sein de Marie) se mangent en salade et les plus anciennes aussi à condition de découper au ciseau le bord des feuilles pour enlever les épines puis de cuire les dites feuilles...

(Cuites à la vapeur pour les plus jeunes et ébouillantées pour les autres)...

Les jeunes feuilles peuvent se manger crue (débarrassées de leurs épines.)

La tige, pelée, est tendre et juteuse, elle peut se croquer crue ou se manger comme des asperges ou des haricots verts...

La racine, pelée également, se mange de même crue ou cuite...

Le goût est peu amer (proche du choux) contrairement à bien d'autres plantes...



La plante peut atteindre jusqu'à 2 m de hauteur...

La nervure centrale est une plante à part entière (se mange cuite comme une blette.)

 

 

download.jpg



A SUIVRE...



28/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi