Les dits du corbeau noir

4 AUTRES PLANTES "AMIES" (AVEC DES RESERVES PARFOIS !) 2019 BRAN DU 03 04 AVRIL

 

 

 

Sources : Blogs spécialisés sur la toile et Wikipédia...

 

Allons à la découverte du souci, de la bourrache, de la bardane et de          l'ail aux ours...

 

 

Le Souci : Calendula Officinalis. Famille des Asteracées...

« Qui suit le soleil »...

Il a été utilisé dans les civilisations indienne, arabes et grecques...

 

En alimentaire : Les boutons floraux peuvent être conservés au vinaigre... Au Moyen Age on l'appelait le safran du pauvre...

Les fleurs agrémentent les salades, (mais saveur amère), les pétales peuvent être ajoutées au dernier moment aux pâtes et au riz...

 

La plante est utilisée pour : les inflammations des muqueuses de la bouche et de la gorge...

On en fait des crèmes, des onguents, des huiles...

Elle est anti-inflammatoire, antioxydantes, c'est une protection contre les radiations solaires et autres...

Elle intervient pour les troubles hépatiques, digestifs et menstruels...           Et également les liaisons de la peau, les brûlures, les ecchymoses....

 

 

Divers plantes Avril 2019 058pm.jpg

 

 

.........................

 

 

 

La Bourrache : Borago officinalis. Famille des Boraginaceae...

(Appréciée des jardiniers car c'est un révulsif pour les limaces....)

 

C'est une excellente plante mellifère...

En alimentaire on utilise fleurs et feuilles... Ces fleurs agrémentent les omelettes et salades, les desserts (utilisées comme épice.)

(Les feuilles peuvent remplacer les légumes qui accompagnent les viandes.) (Utilisée en sauce.)

 

La feuille riche en mucilage favorise le transit intestinal...

Le goût des fleurs rappelle la saveur des huîtres et celui des feuilles la saveur acidulée du concombre...

 

Les Romains, avant la bataille, buvaient un vin aromatisé avec des fleurs ou des feuilles de bourrache considérées comme un dopant et un tonique...

 

Au Moyen Age, la plante était considérée comme une plante magique aphrodisiaque...(Elle favoriserait l'audace dans l'entreprise amoureuse.)...

 

Usage thérapeutique : Attention, celui-ci est disputé. Pour les uns, du fait de la présence d'une toxine, il est déconseillé d'en faire un emploi thérapeutique. Pour d'autres qui minimisent les risques on peut en faire un usage limité, associé à d'autres plantes, mais ceci demande un accompagnement par un médecin ou thérapeute spécialisé.......

 

 

 

Divers plantes Avril 2019 067pm.jpg
La Bourrache

 

 

 

.....................................................

 

 

 

La Bardane : (Arctium) Famille des Asteraceae...

La fleur à des « crochets » terminaux qui s'accrochent aux vêtements et aux animaux et qui sont à l'origine de l'invention du système Velcro...

 

Les racines avant que la tige ne se forme, les jeunes pousses (ramassées au début de l'été) et les jeunes feuilles de la Bardane se consomment cuites...

C'est un légume ancien oublié ; au Japon c'est encore un légume populaire...

 

Les racines et les tiges (débarrassées de leur cortex) ont un goût proche de l'artichaut et une saveur sacrée...

 

La Bardane (l'huile extraite de sa racine) freine la chute des cheveux et préviens donc la calvitie...

Elle intervient dans le traitement dans les affections cutanées (acné, furoncle, abcès)...

Elle est dépurative et détoxifiante...

Elle traiterait la goutte et les tumeurs cancéreuses...

En traitement d'appoint et en usage externe elle soigne les prurits, les crevasses, les gerçures et les piqûres d'insectes...

 

 

 

Divers Mars 2019 391pm.jpg
La Bardane

 

 

......................................

 

 

 

L'ail des ours : Alium Ursinum (Famille des Amarryllidacea) encore appelé ail sauvage ou des bois...

 

(La légende est basée sur le fait que, après l'hibernation, les ours se mettent en quête de feuilles pour se purger.)

 

C'est une plante considérée depuis le Moyen Age comme « magique ». Portée sur soi, elle était censée protégée la femme enceinte et son enfant...

 

C'est aussi une plante médicinale connue des celtes et des Germains et « présente » dans la pharmacopée rudimentaire au Néolithique...

La plante fait de 20 à 30 cm... Elle est très mellifères...

Elle pousse dans les sous-bois humides ou au bord de l'eau...

 

Les feuilles sont utilisées en légume ou condiment. On peut en faire un excellent pesto, la cuire en soupe ou comme des épinards... On peut en faire des tartines, les manger avec du tofu ou les mettre dans un yaourt nature...

Les fleurs (ou bâtons floraux) sont aussi comestibles...

Les bulbes peuvent aussi se manger cuits ou pour faire un élixir dans l'alcool (mais ils sont « coriaces »...)

 

La plante dégage une forte odeur d'ail mais la saveur est délicate avec une note sucrée. Elle est agréablement piquante...

 

On fait aussi un vin avec les feuilles bouillies avec ¼ de vin blanc, du miel ou du sirop... Ce vin soulage les troubles respiratoires, et les engorgements de la poitrine...

 

La récolte se termine avec les dernières fleurs...

 

Il existe une variété « domestique » également comestible : l'Allium triquet... (Elle envahit les talus de la côte maritime des Côtes-d'Armor et notamment la Côte de Granit Rose... N.D.R)

 

C'est un dépuratif, un hypotenseur et un antiseptique... Elle a une haute teneur en vitamine C...

 

 

 

Attention : avant la floraison la feuille peut se confondre avec celles du muguet, du sceau de Salomon ou de la colchique d'automne... mais en froissant la feuille seul l'ail aux ours dégage une odeur d'ours. La confusion pourrait être plus grande avec la feuille d'arum qui peut aussi pousser dans le même biotope mais la feuille d'arum ne sent pas l'ail non plus...

 

 

Divers Mars 109pm - Copie.jpg

L'ail des ours

 


Divers Mars 108pm - Copie.jpg
L'ail des ours

 

divers mars helene mathieu 150.JPG
L'ail triquet domestique et comestible

 

 

Divers plantes Avril 2019 073pm.jpgLe MUGUET (toxique)



03/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi