Les dits du corbeau noir

REFLEXIONS ESTIVALES 2017 "PENSER".... DES DRUIDES PHILOSOPHES... BRAN DU 07 08 AOUT

Festibarde 23 07 2017 021pm.jpg

Oeuvre de Patrick GUEHO   Photo Bran du

 

 

 

L'Expérience Traditionnelle ou le projet du devenir...

Et pour cela des "druides philosophes"...

 

Bran du    Réflexions     07 08 2017

 

 

L'Expérience proposée s'appuie essentiellement, avec pertinence, efficience, cohérence et clairvoyance, sur une philosophie conçue et comprise comme un Art de vivre, d'aimer, de créer et d'être ; une philosophie conjointe à une spiritualité entendue par sens et intelligence comme inspiratrice et animatrice d'une éthique, d'une croyance, d'une alliance et d'une espérance avec ce qui dans l'univers visible et invisible, microcosme et macrocosme réunis symbiotiquement, constitue un axe majeur et des lignes de forces, d'énergies et de lumières les plus amènes en ce qui nous concerne de faire de tous et de chacun des oeuvriers et des oeuvrières de leur propre existence en offrant à celle-ci les sagesses, méthodes et outils de son épanouissement en solidarité et compréhension avec tout le Créé....

 

 

Les druides étaient des philosophes à l'origine peut-être d'ailleurs de cette science, poésie et discipline intellectuelle et sensible car investissant avec exigence et éthique tous les domaines de la vie et de l'activité humaine...

 

 

Où sont les druides philosophes d'aujourd'hui ?

 

Il y a eu comme penseurs de la Tradition des hommes remarquables comme Philéas Lebesgue, Gwenc'hlan le Scouezec pour la Gorsedd de Bretagne, mais aussi et encore de ce monde heureusement, Pierre Lance...

 

 

J'ai eu la grande chance de côtoyer des penseurs de qualité comme Jacques Gestalder (Druide Cernunnos au C.D.G) et Yvon Lozac'h (druide Odaccos à la Comardia Druudiacta Aremorica) auquel je rendrais hommage pour la clôture des fêtes du tricentenaire le 5 novembre prochain dans le temps de Samain...

 

 

Bien d'autres frères et sœurs ont fait ruisseler de leur généreuse fontaine l'eau de connaissance teintée des noisettes de leur Arbre de vie...

J'exprime à tous et à toutes ma très vive gratitude pour tout l'offert de leurs œuvres au services de notre Tradition...

 

J'invite tous et chacun, frères et sœurs en druidité et dignité, à « philosopher » sans négliger pour autant leurs engagements en tant qu'ovates ou bardes et ce que cela demande d'exigence pour acquérir peu à peu la maîtrise de ces fonctions et disciplines...

 

 

Philosopher n'est pas l'apanage du druidicat et des sacerdotes que je sache...

C'est un exercice salutaire, vital, permanent qui requière un désir et une volonté de mieux se connaître (soi, l'autre l'univers, le monde et ce qui l'anime, l'inspire et le fait évoluer avec si possible notre heureux concours)...

 

 

Penser sagement, poétiquement, sensuellement, sensiblement, philosophiquement, spirituellement et avec toute l'intelligence et la rationalité requise, la Vie, l'instant de Vie, l'éternité de Vie... et le devenir de Vie... C'est là aussi l'invitation et la proposition de la démarche traditionnelle qui est la nôtre...

 

 

Chercher, quêter, explorer, investir, connaître (et non seulement savoir) interpeller, interroger, questionner, s'efforcer de comprendre et à discerner, à faire un choix judicieux et approprié, étudier, analyser, les lois de l'univers et nos mécanismes biologiques et neuronaux, rechercher l'entendement, l'équilibre, l'harmonie, la concorde, la juste mesure et ce en entretenant un désir et une volonté, consciente, aimante, libertaire, mais aussi solidaire du Vivant... est affaire de chacun et de tous...

 

 

La clairière, le collège, la communauté fraternelle sont, autant de creusets, de laboratoires traditionnels et alchimiques, pour permettre tous les apprentissages, toutes les expériences, mises en pratique des conceptions et convictions sagement et mutuellement élaborées en leurs seins avec les perfectionnements, adaptations, actualisations qui concourent à l'évolution maîtrisée, équilibrée et harmonisée du Cercle communautaire et de tout ce qui le compose et l'anime...

 

 

Il ne sert à rien de cumuler, de génération en génération, des « savoirs », plus ou moins acquis et plus ou moins fiables et de transmettre aveuglement tout héritage portant l'étiquette « druidisme » sans soumettre tout cela à une analyse, sérieuse, objective, positive, compréhensible et cohérente, avant que de réinjecter les contenus soumis à libre arbitre, étude et critique dans le courant du fleuve de la Connaissance....

 

 

C'est là l'exigence d'une transmission d'enseignements de qualité, actualisés et nourriciers pour tous les cheminants et cheminantes à quelques niveaux et plans où ils se trouvent sur la « Sente de Lumière » …

 

 

Si, comme il est formulé dans nos textes les plus anciens, le druide ou la druidesse doivent s'efforcer à l'image du Dagda ou de Lug d'avoir connaissance et maîtrise des arts en tout domaine, on mesure alors ce que la fonction sacerdotale (le druidicat) demande de compétences, de facultés et de capacités pour assumer véritablement et dignement la dite fonction !...

 

 

Penser afin d'éviter de « dépenser » inutilement voire stupidement des énergies autrement plus précieuses par ailleurs...

 

Penser la Vie en toutes ses formes et manifestations et panser de notre mieux les blessures qui lui sont faites pour n'avoir pas su, pas voulu, peser les conséquences funestes et mortifères de nos actes qui nuisent à son harmonie et à son équilibre......

 

 

Festibarde 23 07 2017 020pm.jpg



07/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 415 autres membres