Les dits du corbeau noir

REFLEXIONS DIVERSES (CENTRE / OMPHALLOS / CROIX...) BRAN DU 2017 09 02 FEVV

Réflexions diverses : Bran du        08 02 2017

Source : Venceslas Kruta CELTES Yoran éditeur

 

 

Iconographie et divers dec 2016 080pm.jpg
Dessin (reproduction)  Bran du

 

 

"...La notion de centre était essentielle chez les Celtes ; un centre où se tient l'arbre cosmique dont les branches soutiennent la voûte céleste et les racines rejoignent le monde "infernal"...

Trois mondes sont ainsi reliés ; soit le ciel, la terre et le monde souterrain qui se superposent sur son axe.»...

 

 

Lecture et notes selon Bran du :

(Inspirées par les reproduction graphiques de l'art Celte contenues dans l'ouvrage.)

 

 

Selon un schéma fréquent dans le monde Celte, l'Irlande est constituée de quatre provinces unies à partir d'un fragment de chacune constituant le centre unificateur de cet ensemble...

En l'aire de quintessence ainsi formée, à la croisée d'une entendement quasi universel, se tient le sanctuaire ou le lieu des assemblées et réunions communautaires...

 

En l'absence d'un tel « centre », il ne peut être envisagé de structures stables, équilibrées et harmonisées ; il en est ainsi et de même de l'homme et de sa communauté d'appartenance quand ceux-ci sont livrés à leurs affranchissements orgueilleux ; les « parties » et « fragments » constitutifs entendant régenter un « Tout » sans que Celui-ci ne soit pris en compte en cette volonté structurelle qui ne peut alors que s'égarer, dangereusement, dans le chaotique et l'anarchique....

 

Sans le Point expansif de la Création et de l'Evolution, il n'y aurait, en ce monde, ni Cercle ni Circonférence de Vie...

 

Le simple fait que l'homme et les sociétés humaines soient décentrés ou excentrés ou en carence de « Centre » explique les graves déséquilibres auxquels ils sont de plus en plus confrontés...

 

(Il s'agit d'un Centre "animateur", impulseur, inspirateur, mais non centralisateur au sens dictatif et administratif du terme.)

 

Lorsque nous « ritualisons », au sein du cadre traditionnel qui est le nôtre, nous redonnons Centre à nous-même et à notre communauté d'appartenance retrouvant et réincarnant dès lors les précieuses et vitales notions d'équilibre et d'harmonie sans lesquels nos fractionnements ne sauraient pouvoir concélébrer, efficacement et merveilleusement, l'Unité...

 

 

iconographies dec 2016 068pm.jpg
Dessin Albert Piernet revue Message

 

 

A propos de l’omphalos ou ombilic...

 

L'arbre dit cosmique associe à son sommet les quatre parties du monde et relie ainsi le visible et l'invisible, le monde céleste et le monde souterrain, le diurne et le nocturne, l'aube et le crépuscule du soir, l'éther et l'humus, l'horizontalité et la verticalité...

C'est un "pilier" de soutenance, d'alliance et de reliance...

 

Cette notion de "pilier" est aussi très présente dans les textes irlandais...

 

Les attitudes et les comportements de l'humanité au regard du monde divin, sacré et naturel ont une incidence sur cette soutenance d'un monde qui ne tient, en tant que tel, que dans la mesure où règnent l'équilibre et l'harmonie au sein de tout ce qui le compose...

 

Là où se croisent, s'interpénètrent, se conjuguent, s'associent les quatre directions jaillit la transcendance d'une entente cardinale

qui maintient le monde et l'homme debout dans ses fondements et assises... En ce promontoire de la stabilité se projette le devenir...

 

Ce point crucifère et central de la conciliation, de la coordination, de la coparticipation, unie le singulier au pluriel, le semblable au différencié, le fond à toutes les formes qui se réclament de ses vertus unificatrices et conciliatrices ainsi que l'Anima et l'Essence émanées du Principe Innommable et Incréé...

 

La stèle, (l’omphalos des Anciens et des Anciennes) rassemble tous les cercles en un seul anneau d'alliance ; le carré de l'Homme épousant le cercle de l'Esprit...

L'Arbre cosmique se tient là, au centre même, au coeur même, au sein même de Cela qui Fût, Est et Sera...

 

Lors, sur la tige azurée du monde s'ouvre et se déploie la Fleur de Vie...

 

///...

 

 

Iconographie et divers dec 2016 027pm.jpg
Etude publiée dans Ar Gaël du C.D.G

 

 

La pierre, brute, gravée, debout, infiniment verticale...
La pierre à quatre faces où figure l'Essence donne visage et expression à cela qui Fût, Est et Sera...

 

La pierre de mémoire, la pierre de fondation, la pierre de fronde du devenir ; elle a été roulée parmi les vagues des siècles, les rouleaux dévidés des millénaires, dispersée dans l'espace, amoncelée sur les rivages du monde reliant l'ailleurs et l'ici, le passé au futur...

 

La pierre des origines, enveloppée de terre et de ciel, garde en elle-même le premier cri, la première clameur, la première lueur, le premier feu, la première lumière, du premier matin du monde...

 

...///...

 

 

iconographies dec 2016 073pm.jpg
Dessin d'Albert Piernet (Revue Message du G.D.G)

 

 

La croix dite celtique...

 

Elle se superpose à la croix cerclée et païenne des Anciens et des Anciennes en imposant à l'entendement et à la croyance les nouvelles conceptions religieuses... (A défaut, dans certain cas, de ne pouvoir effacer totalement cette « mémoire » ancrée dans les pratiques des peuples Celtes insulaires ou, en d'autre cas, de rendre compatible l'ancienne et la nouvelle religion.)...

 

Elle entend, en son schéma figuratif et symbolique, imposer à tous et à toutes son entendement dogmatique et indiscutable...

Ne pouvant « effacer » l'ancienne représentation du monde, elle vient à en recouvrir le sens et l'Essence en leur donnant un autre contenu religieux, une autre orientation spirituelle...

 

Pour signifier manifestement sa suprématie sur les autres pensées antérieures ou différentes, elle recouvre de toute sa surface débordante les schèmes anciens qui semblent disparaître sous elle...

 

Mais là aussi l'Histoire (ici religieuse) ne saurait faire disparaître les Mythes et les Archétypes fondamentaux et des éléments représentatifs de ceux-ci continuent d'être présents et manifestés sur ces croix « chrétiennes » tels les symboles solaires, tel le bestiaire ancien...

 

.////...

 

 

Imbolc en Brocéliande  Fev 2017 006pm.jpg

 

 

La Vague-Serpent...

 

Que le serpent me prenne et m'avale en sa large gueule afin que j'en ingurgite la manne de connaissances qu'elle détient et que mes écailles d'ombre et d'obscurité se transforment peu à peu en écailles de lumière...

 

Lors j'enlacerai la Terre dans l'ondulé de mes pensées s'enroulant au ventre du monde, aux souffles de l'air, à la danse flamboyante des hauts foyers de Vie...

 

///...

 

 

Imbolc en Brocéliande  Fev 2017 025pm.jpg
Photo Bran du

 

La Fontaine de Vie ...

 

J'ai conjoint les « quatre » au rivage d'entendement, leur donnant commune bordure, faisant circuler leurs veines et le sang de leurs veines en une entité unique irriguant chaque partie, fertilisant chacune par un ruissellement abondant, généreux et fécond chargé de Forces, d'Energies et de Lumières ; tout cela prenant Source dans le Cinq ; le Cinq jaillit au mitan de cette conjonction heureuse...

 

///...

 

Iconographie et divers dec 2016 078pm.jpg

 



09/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 422 autres membres