Les dits du corbeau noir

NICOLE EUDE PREMIER OUVRIER DE FRANCE EN MARQUETERIE 2017 BRAN DU 21 11 NOVEMBRE

 

 

Nicole EUDE    Marquetiste de talents

Premier « oeuvrier » de France dans cette spécialité artistique...

Bran du      Nov 2017

 

Contact : nicole.eude@free.fr

www.nicole-eude-marqueterie.fr

 

 

Un peu d'histoire :

 

« ...L’art de la marqueterie se développe en Italie au cours du XIVe siècle. Il consiste à appliquer sur une menuiserie des éléments découpés dans des feuilles minces de bois, formant des compositions ornementales ou figuratives. Au XVIIe siècle, cette technique connaît une évolution importante avec l’utilisation de la scie qui permet une découpe plus précise que le ciseau à bois.

 

Appelée peinture en bois, elle se prête à des compositions de fleurs, d’animaux, de personnages et d’ornements divers. À la fin du XVIIe siècle, le « bois des îsles » est en faveur : amarante de Guyane, amourette des Antilles, amboine des Moluques, bois de rose du Brésil, santal et palissandre des Indes…

L’os, l’ivoire, le métal la rehaussent parfois.

Nommé ébéniste ordinaire du roi en 1672, André Charles Boulle donne son nom à une technique inventée en Allemagne : la découpe simultanée de feuilles superposées d’écaille de tortue et de métal (étain, cuivre ou laiton). On obtenait ainsi deux fois le même motif. Le premier, positif ou « en partie », de métal sur fond d’écaille ; le second, négatif ou « en contrepartie », d’écaille sur fond de métal... »

 

«... De façon générale, la marqueterie consiste à placer à l'intérieur de bois précieux des matières telles que l'écaille de tortue, le cuivre, la nacre, le laiton... Les bois précieux les plus travaillés étaient l'ébène, le poirier, le palissandre, le bois de santal, l'orme, le merisier, l'acajou... Ces bois précieux étaient travaillés par les ébénistes, que l'on désignait auparavant comme "menuisier en ébénisterie" ».

 

...///....

 

 

Nicole Eude exposait une partie représentative de ses créations à la Galerie des Arts de la ville d'Erquy.

 

Vous pourrez admirer quelques unes de ses œuvres à partir des photos ci-dessous tout en sachant, hélas, que la photographie ne saurait en aucun cas remplacer le contact visuel (et émotionnel) direct avec l'oeuvre exposé...

 

Il est bien rare de pouvoir visionner cette forme artistique dont Nicole Eude déplore elle-même le moindre intérêt porté de nos jours à cette forme de créativité...

 

C'est donc une chance offerte à nos sens de pouvoir contempler de si minutieux, de si délicats, de si patients et passionnés ouvrages lesquels requièrent en effet de fortes qualités de calme et de concentration...

 

L'artiste s'insère fidèlement et avec sa propre sensibilité dans une lignée d'artisans ; lignée impulsée au cours du XIVè siècle en Italie...

 

Des artisans dit ébénistes vont alors mettre en œuvre des techniques d'assemblage (d'incrustation) de pièces de bois, d'essence et de tons différents juxtaposées sur un fond de menuiserie... Ce sera la naissance de ce que l'on appellera la marqueterie...

 

Elle connaîtra un vif intérêt pendant la période napoléonienne...

Sa vogue sera renforcée par l'apport coloré et chatoyant du « bois des Îsles » particulièrement à l'honneur avec les incrustations de laitons, de nacre, d'écaille, d'ivoire...

 

Une tradition que perpétue Nicole Eude y compris dans ses créations personnelles et « modernes » qui apporte avec excellence sa contribution pour redonner à son art ses « lettres de noblesse »...

 

Elle oeuvre depuis une dizaine d'années et pour quelques années encore sur un ouvrage unique consistant à reproduire des dessins du caricaturiste Jean Jacques Granville illustrant au siècle dernier des Fables de J de la Fontaine.

 

Outre une reproduction des plus fidèle des modèles à reproduire en marqueterie Nicole Eude apporte un ajout on ne peut plus valorisant en créant un décor original et bellement inspiré autour de chacune de ces caricatures...

 

On peut parler, aux vues de quelques « tableaux » déjà réalisés et finalisés, d'un véritable CHEF D'OEUVRE apportant à chaque « scène » une touche très personnelle d'une très grande et touchante poésie....

 

Chaque planche peut demander au moins une année pour être « aboutie » !...

 

La sortie d'un tel ouvrage ne pourra être qu'un événement d'exception dans le monde de l'édition !...

 

 

La parfaite maîtrise de son art dans le domaine dit « classique » et dans tous les styles qui en ont fait la renommée dès le XVII è siècle s'applique également avec délicatesse et touchante sensibilité à ses créations contemporaines empreintes d'une flamboyance colorée et d'une poésie digne des « haiku » japonais...

 

On appréciera particulièrement la série consacrée aux oiseaux migrateurs de nos rivages armoricains...

 

 

Bran du                 NOV 2017

 

 

.....................................

 

 

N EUDES et divers NOV 2017 030pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 032pm.jpg
L'oeuvre promue

 

 

« J'ai commencé comme apprentie, promu Meilleur Ouvrier de France en 1990, j'ai continué à exercer le métier de marqueteur dans un atelier au faubourg St Antoine à Paris pendant près de 30 ans.

 

J'ai travaillé essentiellement pour le mobilier tant en neuf qu'en restauration et dans tous les styles :

Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Napoléon III et y compris les styles contemporains.

Depuis dix ans maintenant, je crée des tableaux dont les sujets et les inspirations peuvent être très variés.

 

Les décors peuvent être en bois naturels ; les variations de teintes viennent alors uniquement des différentes couleurs des essences de bois.

 

Par exemple le sycomore et le houx sont très blanc, le nuis jaune, l'amarante rouge-violacé, l'ébène noir, le noyer brun-gris etc...

 

Chaque essence de bois a un grain, une maille, des brillances différentes, des veines plus ou moins serrées, des dessins particuliers.

Ou bien je peux utiliser des bois teintés très colorés pour donner un aspect très contemporain...

 

J'aime m'inspirer des couleurs fauves de Derain et des arbres joyeux de Léon Hamonet et bien sûrs de tous nos magnifiques paysages aux lumières changeantes.

 

J'aime mon travail et j'aimerai que la marqueterie soit plus employée par les décorateurs car elle offre de multiples possibilités.

 

Je voudrai que la marqueterie retrouve ses lettres de noblesse.»...

 

Nicoles EUDES.

 

N EUDES et divers NOV 2017 026pm.jpg

 

 

N EUDES et divers NOV 2017 001pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 003pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 005pm.jpg

 

 

N EUDES et divers NOV 2017 007pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 010pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 012pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 014pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 015pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 016pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 017pm.jpg

 

N EUDES et divers NOV 2017 029pm.jpg

 

N EUDES et divers NOV 2017 013pm.jpg

 

N EUDES et divers NOV 2017 018pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 019pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 020pm.jpg

 

 

 

 

 

 

N EUDES et divers NOV 2017 033pm.jpg
N EUDES et divers NOV 2017 034pm.jpg

N EUDES et divers NOV 2017 035pm.jpg


N EUDES et divers NOV 2017 036pm.jpg



21/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 452 autres membres