Les dits du corbeau noir

LES DITS DU CORBEAU (SUITE 4) BRAN DU BARDI 2000/2017 15 06 JUIN

Les Dits du Corbeau        Bran du

 

 

L'Herbe de Mémoire

 

 

Ils ont enfermé ceux-là dans l'île...
Ni bête, ni eau, herbe rase et granite seulement...

Nulle barque à faire la traversée ; c'est l'ordre du romain...

Trois jours de nourriture avec eux, ils ont, mais leur faim et leur soif sont ailleurs, là où nulle lance, nul javelot, ne saurait les atteindre et percer le secret de leur coeur...

 

Neuf nuits sont passées, ils sont debout sous les étoiles...

Le plus vieux chante encore, agite l'aubépine sur le feu...

La fumée, poussée par la main du Nord, s'en va vers le continent avec sa force et tout le poids de ses vœux...

 

Seize nuits maintenant, les étoiles toujours là dans le ciel...

Le feu est éteint, dans les cœurs demeurent encore de faibles étincelles... Le sang se retire peu à peu dans les veines...

 

...///...

 

La vieille Keban a vu, de ses yeux vus, neuf corbeaux s'envoler à la pointe de l'île. Neuf corbeaux sur la vieille route du Nord ; neuf volant au ras des flots ; neuf chargé d'un lourd fardeau...
Neuf corbeaux ; elle à dit : « au vol lourd sous le ciel.»...

 

L'herbe a poussé sur le tertre où flottent des lambeaux de saies, là où blanchissent des os entre sel et soleil...

 

Ils ont dit à la ville que l'empereur était mort là-bas à Rome, sous les couteaux de ses pairs ; là où les fils assassinent les pères...

 

Ici, depuis, un pommier a grandi qui donne pommes jusqu'en hiver...

 

...///...

 

 

L'enfant de Keban est descendu sur la grève. Il a bravé l'interdit.
Par une nuit sans lune, il a nagé jusqu'à l'îlot...

Il a lancé son cœur sur les eaux pour tordre le cou à l'oubli...

 

C'était au début des mois noirs.
L'enfant s'est installé sous le pommier...

Il a porté une pomme à ses lèvres...
C'est alors qu'un grand corbeau des mers est venu se poser auprès de lui...

Une étoile a jaillit dans la caverne du ciel...

 

L'enfant n'est plus jamais revenu au rivage ; nul ne sait que qu'il est advenu de lui...

 

...///...

 

Parfois, l'océan brasse un mystérieux message où l'embrun se mêle aux songes des vivants, où les flots, à pleine dents, mâchent et remâchent l'Herbe de Mémoire...



15/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres