Les dits du corbeau noir

IMBOLC 2017 SENSIBILISATION/PREPARATION BRAN DU 23 12 DEC

iconographies dec 2016 118pm.jpg
Dessin D'Albert Piernet Revue Message

 

 

 

IMBOLC Bran du 2016 Préparation 23/12

 

Source : P Jouet : Dictionnaire de la Religion et de la Mythologie Celtique...

 

 

Pour Ch J Guyonvarc'h (les Druides...) Imbolc signifie « l'ablution purificatrice »... Pour d'autres, il exprime la « lactation des brebis » laquelle annonce la venue des nouveaux agneaux soit une nouvelle manifestation de la vie prenant le pas sur les apparences d'une mort conquérante...

 

Selon les récits anciens transposés sous forme de manuscrits en Irlande et Pays de Galles, aux temps médiévaux, les sacerdotes chargés du « sacrifice » (du service du « sacré ») procédaient à des ablutions en amont des rituels qu'ils allaient célébrer... (Bains, lavements, dans un fleuve ou un lac ou une rivière...) ceci accompagné d'un jeûne comme avant la Samain.)...

 

L'eau participe grandement avec sa compagne de ritualisation ; le feu à une forme «d'épuration », de « nettoyage » qui concerne autant le corps que la pensée et le « coeur » afin de se présenter à la cérémonie sous les meilleurs aspects et dans les meilleures conditions opératives qui soient... avec les plus beaux ornements, revêtements, du corps comme de l'esprit (beauté tant interne qu'externe)...

 

Ce sont « noces avec l'Univers » que ces rituels lesquels requièrent la beauté et la bonté dans leurs célébrations et un « esprit sain, apaisé et serein » dans un corps lavé de toute lourdeur et de tout encombrement physique ou psychique...

 

L'Eau et le Feu réunis au sein d'une Parole et des gestes ruisselants, rayonnants et flamboyants...

 

 

 

iconographies dec 2016 094pm.jpg
Dessin de Bran du

 

 

A ce duo inséparable, participatif et complémentaire s'ajoute, en trio, comme il se doit dans la Tradition celto-druidique, la Lumière laquelle anime l'espace consacré du chant et de la danse de ses « lueurs »...

 

La « chandeleur » des chrétiens est venue recouvrir (comme à leur habitude quand on peut ni détruire, ni effacer à jamais) l'ancien rite païen de début février en conservant le « rapport à la Mère et à la Lumière aimante, maternelle, réconfortante, vierge et pure, émanée de Celle-ci »...

 

Pour les Bretons c'est encore aujourd'hui « Deiz ar Goulou » soit le Jour de Lumière... Elle a été « christianisée » sous la forme de Ste Brigitte (Santez Brec'hed)...

 

C'est le temps d'Imbolc annonçant la fin à venir de la longue traversée hivernale , de ses épreuves et périls et l'annonce faite et manifestée du retour du printemps...

 

C'est, à travers Imbolc, la fête de Brig ou Brigit ou Bigantia en Gaule soit d'une « Déesse-Mère » fille du Dagda (Dieu, entre autres qualités, de la Bonté) et épouse de Bress (elle est donc placée en « intermédiaire », en « médiatrice pourrait-on dire) entre le ciel diurne et nocturne et représente, plus précisément, les Aurores et le nouveau lever printanier)...

 

Elle aura un fils, mais celui-ci sera percé d'une lance lors d'un combat... Elle ordonnera, pour tous les vivants morts en combattant, des lamentations, pleurs et gémissements en leur nom et honneur...

 

 

 

Iconographie et divers dec 2016 038pm.jpg
A priori : Déesse ou héroïne "solaire"à cheval (monnaie gauloise)

 

 

Comme il est d'usage dans le monde indo-européen des représentations des entités divines, elle est, à la fois, Une et Triple en ses qualités, valeurs, attributs, fonctions... Elle est de ce fait la « patronne » des bardes (elle est leur grande Inspiratrice), des médecins (elle prend « soin » de toute la terre et de tous les vivants) et des forgerons (elle procède comme dans une forge à certaines « transformations » de ceux et de celles qui l'honorent et suivent ses « enseignements ».

 

Comme le Féminin en général, elle est vectrice et factrice d'initiations et aussi liée aux rites de fertilité et de fécondité d'où également la présence de l'Eau, du Feu et de la Lumière au sein des rituels la concernant...

 

Brig à le sens de : pouvoir, autorité, estime, prestige, hauteur, colline ; le sens le plus adéquat serait « haut élevé »....

Cette « hauteur » baigne dans le soleil et dans la lumière et la rosée de l'aurore...

Elle procède donc ainsi et en quelque sorte aux ablutions du matin et du nouveau jour offrant au vivant l'épure d'un lever solaire...

 

 

Iconographie et divers dec 2016 046pm.jpg
Dessin d'Elie Marc

 

 

Il est dit que « grande et sa protection » aussi fut-elle particulièrement invoquée notamment par les femmes devant accoucher...

 

Elle est « Femme de science et Femme de sagesse. »

 

Elle à une vache dont le lait est abondant ( un lait « intarissable » venu de la voie lactée...) Le « blanc » et les valeurs inhérentes à cette couleur « coule de ses mains »...

(Elle aurait changé de l'eau en bière !)...

 

Elle est dite « Flamme d'or », « Branche en fleurs » , «Couronne étincelante »...

 

..........................................................................................

 

 

Iconographie et divers dec 2016 064pm.jpg
Dessin de Michel Chanteloup

 

 

A partir de ces données et informations, il appartient à la polarité féminine du collège ou de la clairière de concevoir le rituel en reprenant « fidèlement » (et dans l'esprit qu'il convient d'Anima et d'Essence) les bases traditionnelles en y adjoignant les vertus, facultés et qualités spécifiques au « Féminin » (Vision, Inspiration, Initiation, perceptions affinées, Tendresse et Attention, dons et soins etc...) afin de faire évoluer les formes, de les adapter et de les actualiser en conformité de résonance et de concordance avec le Fond traditionnel...

 

Le choix du lieu de la célébration impliquera la présence tant de l'Eau, du Feu que de la Lumière....

Il peut être de bonne augure de faire un foyer surélevé avec des pierres dans le mitan d'une petite rivière et d'y porter le feu à l'aurore... C'est une idée qui pourrait se mettre en œuvre par exemple dans la Flora qui coule près de chez nous...

Les ablutions matinales seraient faîtes alors dans ce cadre...

 

 

iconographies dec 2016 151pm.jpg

Petite tasse celtique en or trouvée à la fontaine de Barenton en Brocéliande



23/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres