Les dits du corbeau noir

HOMME, HUMUS, HUMEUR ET AMOUR REFLEXION 2017 BRAN DU 19 02 FEV

 

Hommes, Humus, Humeur et Amour...

Réflexion 2017 Bran du

19 02

 

Nous sommes placés semble-t-il, comme toute notre espèce depuis qu'elle existe, au sein d'un « combat » sempiternel entre l'obscurité et la lumière ; un combat aux aspects bien réels mais aussi mythique, mythologique, archétypal, symbolique, ésotérique et légendaire....

 

Ce combat se livre tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de nous-mêmes... Il y a en effet analogie entre les luttes menées en dehors de nous et en dedans de nous...

 

Il s'avère que « l'être » même s'il l'ignore ne peut Etre en Vie que si cette « envie » est au service de la dite Vie et donc de l'Etre...

Et pour cela, il se doit de voir clair en lui-même et d'éclairer sa pensée et ses sens afin de dégager peu à peu son diamant de lumière de la gangue d'ombre dans laquelle il se tient...

 

L'opposition apparente entre un monde diurne et un monde nocturne n'est ni une fatalité ni une calamité à partir du moment où ce qui apparaît comme antinomique est en fait un ensemble appelé à coopération et à échanges symbiotiques au bénéfice de la Création et de la Vie elle-même...

 

« L'harmonie des contraires » comme l'appelait André Breton est aussi une réalité bienveillante et bienfaisante pour toute l'humanité et tout le monde créé et à naître...

 

Il n'est pas un sage, un sacerdote, un poète, un artisan de la Vie véritable et authentique qui ne sache cela et s'efforce de témoigner de cela et qui en recherche et en applique les bienheureux effets, co-participant ainsi à faire évoluer ce qui est appelé à l'être pour l'Etre et pour la Vie......

 

Nous sommes plus en face de bi-polarités que de dualités antagonistes continuellement affrontées...

Il y a au mitan de ces « oppositions » apparentes un facteur et un vecteur de conciliations et d'associations, de compréhensions et d'entendements mutuels....

 

Cela toutes les sagesses du monde l'enseignent à leurs façons...dont la nôtre au point d'ailleurs de constituer nos enseignements premiers et majeurs..

(Voir et revoir à ce sujet la première « Triade » du Livre des Bardes du Pays de Galles (le Barddas) dont dépendent toutes celles qui suivent et en renforcent le sens, le Principe, l'Anima et l'Essence.)...

 

Etrangement, curieusement (et au-delà de nos conceptions et projections habituelles), ce que nous appelons antagonisme et opposition sont en fait des éléments fondamentaux et indispensables qui, maîtrisés, équilibrés, conciliés, harmonisés, coparticipent de la Vie et de son Evolution...

 

Il en est de même pour les combats qui se livrent en notre fort intérieur ; ce qui se passe dans le macrocosme à ses processus semblables en notre microcosme...

(Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et inversement selon l'adage hermétique.)...

 

Si nous en avons conscience, connaissance, expérience, apprentissage, respect et attention, nous demeurons les acteurs et artisans libres, conscients, cohérents et responsables, de notre propre vie, de nos propres pensées et de nos propres actes...

 

Notre Vie est « Relation » et « Rapport » à soi, à l'autre, à tous les autres et à tout l'univers visible et invisible...

Cela implique pour nous de « tisser des liens », d'instaurer, d'entretenir, de conforter et de développer une croissance, lucide saine, sereine, gratifiante et heureuse des dits liens en recherchant une réciprocité d'attention et d'intention, un véritable échange et partage, une découverte mutuelle et enrichissante sur tous les plans...

Cela demande de vivre et de développer une « Rencontre » digne de ce nom et de ce que cela suscite en soi, à travers soi et en étroite et profonde relation avec un monde extérieur qui s'avère être un miroir nous apprenant peu à peu tous les reflets réels de notre être en devenir et en « construction » intellectuelle et sensible...

 

Il s'agit lors de passé de la notion « d'adversaire » à la notion certes difficile à concevoir pour nous, mais salutaire, de « partenaire »...

 

Voir le monde extérieur comme un potentiel extraordinaire de partenariats possibles change et fait évoluer notre rapport conditionné et conventionnel à nous-mêmes et au(x) monde(s)...

 

Ce partenariat peut tout autant s'exercer en nous-mêmes entre ce qui nous attire et ce qui nous fait peur, entre ce à quoi nous aspirons le plus et ce à quoi nous refusons l'existence, entre nos dimensions liées à l'être et celles liées à l'avoir...

 

Le premier de tous les « combats » est Intérieur...

C'est le premier que nous devons mener efficacement...

Si nous ne nous connaissons pas ou très peu, si nous n'analysons pas objectivement et positivement nos expériences humaines, si nous faisons pas effort de comprendre les mécanismes que nous mettons en œuvre,       si nous n'avons pas maîtrise de nos pulsions, émotions réactions et actions et que notre seul moteur est la peur associée aux craintes, doutes, angoisses et ignorances, alors le combat sera véritablement très destructeur pour nous-mêmes et pour tout ce qui nous entoure...

 

Une Tradition ancestrale véhicule un ensemble d'enseignements ou de sagesses résultant d'une synthèse d'observations, de déductions, de réflexions, d'analyses, d'expériences, de bilans objectifs, d'entendements et de compréhensions, aboutissant à une conception globale, étayée et cohérente de la Vie que nous sommes et de Celle à laquelle nous aspirons ici et maintenant et au-delà de notre passage terrestre et éphémère...

 

Toute ceci constitue le terreau et la sève permettant à notre « Arbre de vie » de croître chaque jour vers davantage de lumières afin d'offrir le fruit enrichi et renouvelé de notre existence ; laquelle se conçoit alors en co-existence et non plus comme une hégémonie « nombrilique » exercée sur tout le vivant avec toutes les graves conséquences que nous ne pouvons alors méconnaître...

 

S'aimer soi-même, aimer l'autre, les autres et le(s) monde(s), implique, en toute sagesse et conscience, de savoir déplacer le curseur de la juste balance afin de rétablir un équilibre sans cesse compromis.

Cela certes peut paraître épuisant tant cela demande de vigilance et d'attention, mais c'est là le juste, l'équitable prix que nous demande l'Amour dans la permanence généreuse et prodigue de son don...



19/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 423 autres membres