Les dits du corbeau noir

DU CHEMINEMENT DRUIDIQUE ESPRIT DEMARCHE METHODE... SUITE 2 BRAN DU 2018 05 01 JANVIER

 

LE CHEMINEMENT DRUIDIQUE BRAN DU JANV 2018

ESPRIT, METHODE ET DEMARCHE

Partie 2

 

 

Avertissement :

 

Il ne s'agit pas de cultiver une « nostalgie » du passé et de satisfaire l'envie de reconstituer une civilisation disparue, mais bien de contenter cette nécessité de comprendre « d'où l'on vient » afin de mieux « orienter » nos pensées et nos pas vers le devenir en puisant dans les fondements éthiques, artistiques, philosophiques et spirituels d'une société celtique qui ne cesse d’interpeller et d'émerveiller, à chaque génération, des hommes et des femmes en quête de sagesse, d'équilibre et d'harmonie afin de donner sens et Essence, substances et contenus, à leur propre existence...

 

Ce qui me paraît important dans ces études et recherches sur le monde Celte et ses diverses expressions et manifestations, c'est d'extraire des lignes de force et des axes majeurs d'une pensée, de concepts, d'entendements, non figés ni fixés une fois pour toutes, mais malléables et flexibles, totalement évolutifs, actualisables et adaptables à toute autre société dans le temps et l'espace, avec certes des singularités et spécificités, mais aussi avec des dimensions universelles...

 

 

 

On ne peut, en ce monde Celte, faire véritablement état de « guerres de religion » au sens où la spiritualité celtique et les pratiques qu'elle induit en terme de « religion » ne constituent en aucun cas une volonté prosélytique d'imposer par la force et la violence ou la menace des convictions...

Il n'y a pas, que l'on sache, d'entreprises volontaires de conversion d'un pays, d'un peuple ou d'un empire....

(Une saine curiosité pour d'autres modèles de croyances et de pratiques existe.)....

 

L'existence d'un « état centralisateur », d'une « Nation » au sens moderne du terme, n'existe pas et n'est pas souhaitée.

En fait,tout ce qui confine à une forme de dogme est banni.

Un pouvoir n'est que temporaire et sujet à rendre compte de son bon usage et ne saurait être exercé au détriment de la population qui a « délégué» provisoirement celui-ci...

 

Il y a, par contre dans le monde Celte, un embryon de concepts tournant autour de l'idée de « fédération »...

 

Il a été dit et redit que toute femme de cette période antique aurait aimée être née Celte ou vivre parmi ces populations bénéficiant alors d'un statut que d'autres sociétés (indo-européennes ou non) de l'époque étaient incapables d'offrir avec autant d'avantages et de reconnaissances...

 

 

 

Symbiose, cohérence, accord, concorde, juste mesure, équilibre et harmonie règlent la pensée et les actes du Monde Celte...

Ce sont là les soubassements et fondations de cette pensée dans sa construction, son architecture, ses agencements, son approfondissement et ses élévations...

 

 

Les études que nous réalisons et qui portent plus spécifiquement sur cette civilisation, mais aussi sur celles du monde indo-européen et également sur d'autres sociétés humaines, ont pour but de dégager des concepts et pratiques qui au sein de notre « modernité » sont susceptibles de participer efficacement à un changement de paradigme sociétal qui sache répondre aux attentes et espérances les plus légitimes qui soient en terme de plus grand équilibre et d'harmonie en toute relation et rapport, entre humains, entre les humains et les autres règnes, entre les humains et toute la Nature et tout l'Univers visible ou non...

 

Le monde Celte considère avec sagesse et pertinence le besoin d'entretenir, de cultiver, de fortifier une interdépendance très étroite entre l'homme et tout ce qui constitue l'Univers.

Il appartient à l'homme ou à la femme Celte de se comporter de façon à être en « osmose » ou en « symbiose » avec les lois qui régentent toute forme de vie ; lois « cosmiques » conçues comme des Forces, Energies et Lumières et compétentes autant qu'efficientes pour aider à la cohésion sociale indispensable pour ne pas sombrer dans le chaos...

 

Il s'agit de ne pas être dissonant au sein de la symphonie de l'Univers et d'écrire une partition et une chorégraphie à la fois individuelle et communautaire qui soient en harmonie avec la Vibration Universelle...

 

(Les cérémonies et les rituels s'inscrivent dans ces dimensions relationnelles afin de préserver les communautés humaines d'une chute matérielle dans les abysses de l'obscurité.)

 

(Toute inversion des valeurs fondamentales édictées entraînent vers le chaos l'être et sa communauté d'appartenance !)...

 

 

Les pratiques religieuses ne sont que l'expression et la manifestation d'une Spiritualité nourrie de philosophie laquelle Spiritualité instaure et régente les liens et relations d'entendements et d'accords entre le monde profane et le monde divin et sacré...

La Forme incarne le Fond et non l'inverse !...

 

Ce sont là autant de fidèles étoiles qui, au ciel de nos compréhensions essentielles, nous guident dans la nuit de nos erreurs et de nos errances et dans l'obscurité de nos pensées et actes contemporains...

 

 

Tout cheminement authentique implique ces connaissances fondamentales portant sur la route proposée autant au cœur qu'à l'esprit, aux sens et à l'intelligence et à la raison qu'elle développe...

 

C'est une « invitation » à parcourir volontairement et de façon « éclairée » le temps accordé à notre existence en s'accompagnant d'une éthique, d'une philosophique et d'une spiritualité de haut niveau et de haute portée...

 

C'est ce que propose une sagesse véritable et opérative avec le libre arbitre, la libre critique et la libre entreprise qui conviennent à cette aventure humaine...

 

A SUIVRE



05/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 455 autres membres