Les dits du corbeau noir

DRUIDISME : CE QU'ILS EN DISENT (SUITE) PHILOSOPHIE? RELIGION OU NON ? REFLEXION BRAN DU 2016 09 09 SEPT

DE LA DRUIDITE : CE QU'ILS EN DISENT...

 

Lors d'un reportage effectué dans le Figaro magazine il y a quelques années, le journaliste rapporte les propos de son entretien avec des représentants de la classe sacerdotale druidique dont notre frère Myrdhin, Pascal Lamour (druide Liamm en Hengoum) et le barde Tan Gwerh...

 

Myrdhin déclara alors : « Le druidisme est une pensée qui abolit les frontières entre le réel et le merveilleux, entre l'histoire et la légende, entre le sacré et le profane, entre les rois et les dieux, entre le bien et le mal. »... 

 

Je souscrit totalement à cela en y ajoutant l'idée d'une transcendance entre ce qui apparaît souvent comme étant antagoniste... Les polarités en présence souvent « opposées » trouvent dans le druidisme une possibilité heureuse de « marier les contraires » comme disait André Breton...

 

Le singulier est une partie constitutive d'un monde ou d'un état « pluriel »... La partie ou le fragment sont ambassadeur d'un Tout qui se manifeste à travers eux... Ce qui est « séparé »  est appelé à convergence et à conjonction afin de participer d'une « osmose » ou d'un « égrégore »... (D'un entendement dans l'assemblement qui permet au Verbe de poursuivre son poème et ses hautes et profondes conjugaisons...)

 

Le merveilleux réside dans le réel et le réel n'est pas exempt de merveilleux... La merveilleuse réalité conjoint en symbiose le miroir et son reflet, la chose et son contraire, le jour et la nuit, l'ombre et la lumière etc...

 

...///...

 

Le barde, dans son entretien, affirme pour sa part ceci : « ...Le druidisme n'est ni une religion, ni une philosophie , mais une spiritualité qui promeut l'harmonie avec la nature, souvent au travers d'une forme de culte de la nature ouvert sur le monde qui nous entoure. »

 

Que le druidisme ne soit ni une religion ni une philosophie m'interpelle au plus haut point !…

 

Si la religion (dont le terme provient d'une racine signifiant vénération, attention scrupuleuse...) est par « définition » :

un ensemble d'actes rituels liés à la conception d'un domaine sacré distinct du profane destinés à mettre en rapport l'âme humaine avec Dieu...ou

une attitude particulière dans les relations avec Dieu... ou

un système de croyances et de pratiques impliquant une relation avec un principe supérieur... ou

la reconnaissance par l'homme d'un pouvoir ou d'un principe supérieur de qui dépend sa destinée à qui obéissance et respect sont dus et l'attitude intellectuelle et morale qui résulte de cette croyance en conformité avec un modèle social...

(Dictionnaire Petit-Robert)

 

En quoi les dites définitions n'auraient-elles aucun rapport avec le druidisme ? En quoi celui-ci ne comporterait-il aucune de ces explications et précisions quant à ses contenus et pratiques ?...

 

C'est, tout d'abord, en effet et primordialement, nous en convenons pleinement, une spiritualité qui implique un Principe, une Essence associée et un Esprit se manifestant dans toute la Création et dans tout l 'Univers visible ou non...

 

Mais, par ces pratiques, il est éminemment « religieux », car il met véritablement en relation (équilibrée et harmonisée si possible) un Monde et un autre Monde, la terre et le ciel et inversement...

Et il « recueille », de ce lien instauré,  des éléments de croyance, d'alliance, de confiance, de cohérence, de correspondance, de conscience et d'espérance qui lui permettent de donner sens et Essence à son existence ici et maintenant et dans l'au-delà du terme humain...

 

La philosophie : Toute connaissance acquise par l'emploi de la raison...

(L'étude rationnelle de la nature dans les temps anciens et la théorie de l'action humaine.)...

Attitude rationnelle et libérale...

Ensemble des études, des recherches visant à saisir les causes premières la réalité absolue ainsi que les fondements des valeurs humaines....

 

En quoi le druidisme serait exempt de ces dispositions et ne s'adonnerait-il pas, depuis toujours, à ces études, recherches et spéculations ?...

 

Il est regrettable d'affirmer que le druidisme ne comporte ni « religion » ni «études et recherches philosophiques »...


Une telle affirmation si catégorique aurait du comporter pour le moins quelques explications et précisions nuançant et éclairant de façon argumentée un tel propos...

Si le druidisme est, fondamentalement, une pratique religieuse et une démarche philosophique, il n'est pas en effet que cela, mais cela pèse son juste poids dans ses fondements et pratiques...

 

Peut-être cette « affirmation » se voulait-elle se démarquer d'une religion et d'une philosophie connotées idéologiquement de négatives ou de néfastes du fait des travers, déviances, dérives, défigurations, malversations, violences auxquelles se livrent ou se sont livrés, dans le temps et l'espace, des institutions ou communautés humaines, envers l'humanité elle-même et tout le vivant... (Au sens par exemple de « guerres de religions...)...

 

Nous sommes « responsables » de nos propos et d'autant plus lorsque ceux-ci sont « médiatisés » et soumis à des règles journalistiques qui ne sont pas exempt elles-mêmes de dérives déontologiques par ailleurs !...

 

Notre Tradition est déjà suffisamment méconnue, caricaturée voir défigurée de diverses façons pour nous ayons à ajouter, par nous-mêmes, à la confusion, aux projections et affirmation arbitraires, aux images d'Epinal etc...

 

.................................................................................................

 

 

Notons au passage cette information importante qui ne devrait pas passer inaperçue au sujet du « druidisme Breton »...

C'est en 1867 que s'est tenu, pour la première fois, à St Brieuc le Congrès Celtique International qui posera les premières pierres du retour « officiel » du druidisme... un druidisme qui prendra forme au sein de la Gorsedd de Bretagne en 1899 puis 1900 à Guingamp...

 

En 2017 nous fêterons non seulement les 300 ans de la résurgence au grand jour du druidisme en Angleterre, mais aussi les 150 ans de son retour en Bretagne armoricaine... Qu'on se le dise !...



09/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 455 autres membres