Les dits du corbeau noir

DEUX GRANDES PRIERES EN CELTIQUE ANCIEN 2017 NOTES BRAN DU 27 10 Octobre

Sivers 19 10 2017 018pm.jpg

photos Bran du

 

 

 

DEUX PRIERES TRADUITES EN GAULOIS

(Selon le dictionnaire de Celtique Ancien de J MONARD)

Voir le Collège Druidique des Gaules de Jean Lionnel Manquat druide Belenertos...

 

 

La Grande Invocation des Druides

 

 

A Dêuî Celtion

O Divinités des Celtes

 

Cobaron suesron, snebo date

Accordez-nous votre appui

 

Etic con cobaru, suesrin, nertin

Et avec votre appui, la force

 

Etic con nertei, condonin

Et avec la Force, la Compréhension

 

Etic con condoni, eulan

Et avec la Compréhension, la science

 

Etic con eulei, couiri dirognatun

Et avec la science, le discernement de ce qui est juste

 

Etic con couiri, dirognatoni, carodanonin

Et avec le discernement de ce qui est juste, le pouvoir d'aimer

 

Etic carontiebi, carantian olli biuontii

Et en l'aimant, l'amour de toute chose vivante

 

 

Additif :

 

Deruian uidiian siremo

Nous cherchons la connaissance sûre

 

Ad bitaman uedan siractamo

Nous aspirons à la sagesse éternelle

 

Coberete snes, comedtate snes, concorete snes

Aidez-nous, guidez-nous, conseillez-nous

 

Ina, ab seinebi comiugeticebi snimonebi

Pour que de nos efforts conjugués

 

Ategniesiet cadroteron xaimon

Renaisse une patrie plus belle

 

Pa ate-gallusent Celtoi

Où les Celtes pourront à nouveau

 

Sebon in-reidiei seina Deuons ac Deuans

Honorer librement leurs Dieux et Déesses

 

 

Celtogalatiia A Bitud

Gaule pour toujours !

 

..................

 

 

 

Sivers 19 10 2017 019pm.jpg

 

 

Invocation de Protection :

 

 

Are sues Tocambamo

Devant vous, nous nous inclinons

 

Are Deuii ac Deuai seinon centaton

O Divinités de nos ancêtres

 

Ruate snes are-amseru suni blidnios

Protégez-nous durant cette année

 

Tuate eulacon etic eisia caiiaca

Protégez le savant et ses livres

 

Tuate cerdom etic eisiins douiaies

Protégez l'artisan et ses outils

 

Tuate arionom etic eision aritron

Protégez l'agriculteur et sa charrue

 

Tuate materem etic eisiins natons

Protégez la mère et ses enfants

 

Tuate caturanom etic esians iudnans

Protégez le soldat et ses armes

 

Tuate seinons ueicons seinan-pe alamam

Protégez notre foyer, notre bétail

 

Tuate seinans attegians urt ollom gudtun etic drucom brictom

Protégez nos maisons de tous périls et maléfices

 

Tuate cerdin etic esians camoles stlondetonos

Protégez l'artiste et ses moyens d'expression

 

Auentiete seina uectua

Inspirez nos œuvres

 

Ernate snebo carantian etic dagian

Accordez-nous l'amour et la bonté

 

Caito lincuontes snes canti sou uxseru in cluta

pour que nous quittant ce soir dans la gloire

 

Lincetiete snes slanons ac lauenons

Vous nous laissiez sains et joyeux

 

Ac ateuretiete snes in barego, samalins con uosri

Et nous retrouviez demain, ainsi, à l'aurore...

 

Cluta seinebi Deuebi ac Deuebo

Gloire à nos Dieux et Déesses

 

Celtogalatia A Bitud !

Gaule pour toujours !

 

 

Sivers 19 10 2017 020pm.jpg

 

 

Notes Bran du

Il existe au moins plus d'une vingtaine de versions de cette grande prière dont on peut retrouver la source (aménagée) dans le Dialogue des Deux Sages ; ce qui lui donne une racine fort ancienne...

 

La seconde est bien plus récente. Elle était pratiquée au Collège des Druides, Bardes et Ovates des Gaules au temps de Paul Bouchet (druide Bod Koad) lequel était en contact avec Ross Nichols ; le chef druide du Druid Order... (D'où l'origine peut-être de cette prière de protection.)

 

A l'origine de l'additif à la Grande Prière des Druides, l'invocation adressée aux divinités demandait que « les Celtes renaissent dans une patrie plus belle ; dans une terre entièrement nôtre où régnerait à jamais l'Esprit des Celtes....

Cette dernière volonté « exclusive » a peu à peu disparue de cette invocation...

 

La plus belle de toutes les invocations restera celle jaillit spontanément du cœur et inspirée par l'Awen (Le Souffle, l'Inspiration)...

 

De l'emploi du Celtique Ancien :

 

Communiquer implique un langage et ce langage pour être entendu et compris se doit d'être pratiqué par ceux et celles qui établissent une relation entre eux et entre eux avec les divinités concernées...

 

Que l'on fasse résonner des sons et vibrations qui furent ceux employés par nos Anciens et Anciennes est recevable ne serais-ce qu'en tant que devoir de mémoire et de reconnexion originelle...

Mais l'usage et l'emploi de la langue celtique me semblent n'avoir d’intérêt que dans l'aspect précité pour deux raisons :

 

La non certitude que les mots et sons prononcés soient bien exacts et conformes à la langue d'origine utilisée...
La non maîtrise des locuteurs qui la pratique et l'impossibilité, sans traduction systématique, pour un auditoire de les comprendre et de les répéter sans déformation...

Cela fait beaucoup de parasitages sur une fréquence d'émission et de réception !...

 

 

Sivers 19 10 2017 021pm.jpg



27/10/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres