Les dits du corbeau noir

DE LA RENCONTRE REFLEXION 2017 BRAN DU 11 05 MAI

 

 

De la Rencontre... Réflexion 2017 Bran du 11 05

 

 

09 05 2017 Dahouet 001pm.jpg"Rencontre"   photos bran du

 

 

La rencontre est le fait de se trouver ou d'être mis en présence (de quelqu'un) par hasard ; lequel joue un rôle important...

 

Le terme à l'origine évoque un « coup de dès » et un « combat »...

 

Nous sommes appelés à venir, à aller, à marcher... à la rencontre de...

 

C'est donc le fait pour deux personnes de se trouver en contact d'abord par hasard puis d'une manière concertée ou prévue....

 

 

 

La « rencontre », lorsqu'elle se produit selon le phénomène décrit ci-dessus, ne se présente pas de façon préméditée ni intentionnelle, mais relève bien de cette notion de « hasard » (un hasard qualifié « d'objectif » par André Breton et qui nous donne rendez-vous selon rené Char.)...

 

 

Elle peut s'avérer anodine, mais aussi bouleversante et inoubliable...

 

 

Rien, à l'origine, ne semble nous prédisposer à « vivre la rencontre », toutefois il semble bien que des éléments que l'on peut qualifier « d'irrationnels » y contribuent (peut-être une sorte d'aimantation soit une forme de magnétisme ou encore une émission subtile et mutuelle de « phéromones »!)

 

 

Certaines vibrations seraient appelées à convergence et à entendement à partir d'un émetteur et d'un récepteur « alignés » sur une même fréquence !...

 

 

Nous sommes là sans doute au cœur aussi de la physique quantique avec des phénomènes apparentés et symbiotiques d'attraction, de co-résonance, de simultanéité etc...

 

 

Rien donc, habituellement et apparemment, nous invite à « rencontrer » selon un schéma d'accueil, de présence et d'échange préconçu....

 

 

La rencontre survient en l'instant ; elle est là et se présente à nous telle qu'elle dans son inattendu, sa spontanéité, sa singularité, sa spécificité, son regard, son visage, sa voix, sa gestuelle et même son « silence »...

 

 

La Vie en tant que telle est une rencontre perpétuelle qui peut s’avérer banale, sans relief, fade ou tiède, ou extraordinaire de densité et d'intensité émotionnelle...

 

 

Pour moi elle représente « le sel de l'existence » ; la grâce accordée entre naissance et mort (entre un berceau ou un caveau de solitude)...

 

 

Quelque soit son développement ou on achèvement dans le temps elle sera apporteuse de leçons, d'enseignements dont nous aurons à retirer une bénéfique substance eu un ou plusieurs points de compréhension et de discernement...

 

 

09 05 2017 Dahouet 004pm.jpg

 

 

La rencontre peut-être à la fois éphémère et passagère comme un nuage voyageant dans le ciel tout comme elle peut aussi se trouver graver durablement dans la pierre de l'instant...

 

 

(Combien d'entre nous à oser monter sur ce nuage, combien à offrir leur chair au burin de l'éternité ?)...

 

 

La rencontre nous est autant précieuse que vitale.

Saurons-nous l'accueillir comme le vent des quatre saisons cueille feuilles et pétales des cycles et des âges ?...

 

 

Saurons nous surtout la vivre, la respecter, la connaître et reconnaître et ce avec grande reconnaissance, saurons-nous l'accompagner, la faire rire, chanter, danser, se mouvoir et s'émouvoir, lui donner son bain de lune et d'étoiles, sa corbeille de miel et de soleil ?...

 

 

Saurons-nous « être vraie au cœur du cœur, au sein du sein », de cette rencontre qui donne flammes aux étincelles...

 

 

Saurons-nous se présenter en elle, dénudé de projections hâtives, d'intentions peu claires, de motivations ambiguës ?...

 

 

Saurons-nous garder, préserver, de nos revêtements protecteurs, de nos égoïsmes, de l'orgueil, de la malveillance et du mensonge, cette transparence d'être en accord, en équilibre et en harmonie avec le cœur battant et pervibrant su monde, en concordance et juste résonance avec les rythmes, les cycles et les vibrations de l'Univers et de tout le Vivant ?...

 

 

Il n'y a pas de rencontre « à couvert ». Toute rencontre authentique est NUE !

 

La rencontre rend compte d'un événement fortuit qui prend corps et forme de Vie selon le « modelage » qu'en fera le cœur et la pensée...

 

 

Deux regards se font face ou « farce » en vérité et se découvrent ou non selon ce qui brille de factice ou d'authentique en leurs yeux...

 

 

Elle ne peut se vivre réellement qu'en absence de masque de circonstance plaqué sur le visage ; (un masque moulé dans la défiance ou le faux-semblant.)...

 

 

Si la rencontre est comme un rai de soleil perçant de sa puissance la chape des brouillards, des pluies et des orages, pourquoi s'en mettre à l'abri, calfeutré dans nos peurs et réticences, pourquoi ne pas oser l'averse quand l'arc-en-ciel , en récompense, est au bout de notre audace ?...

 

 

Avant que d'être « Animé » de corps, de cœur, de pensée, d'Âmes, d'Esprit par le Souffle aimant et inspirant de l'AWEN, j'ai vécu intensément trois rencontres déterminantes qui font que je suis ce que je suis et que j'aspire à parfaire :

 

Celle avec la Nature, celle avec la Poésie et celle avec le Féminin... Voici pour moi la Triade essentielle qui est celle dont je vous rend conte !...

 

 

09 05 2017 Dahouet 003pm.jpg



11/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 422 autres membres