Les dits du corbeau noir

CULTURE EN TERRASSE (ESSAI et NOUVELLE) 2017 BRAN DU 26 08 AOUT

 

divers 08 2017 001pm.jpg

Photo Bran du

 

 

 

Point de vues sur une terrasse

 

ou « Culture en terrasse ! » 26 08 2017 Bran du

 

 

 

Mon appartement surplombe, de son premier étage, une terrasse nouvellement installée par le tenancier du bar qui jouxte ma maison...

 

Cette terrasse se présente comme un parquet en bois surélevé de 10 à 20 cm selon la surface et les déclivités sur lesquelles il repose...

 

Elle est « meublée » de 8 tables et de 31 chaises dont le recouvrement en plastique noir imite le tressage de l'osier...

 

Quelques arbustes en pot agrémentent la surface (dont un palmier pour procurer une ambiance « exotique ».)...

(C'est une mode bien développée de « végétaliser » les espaces de relation et de communication.)...

 

Selon l’ensoleillement du lieu des parasols de grande envergure sont installées ou non...

 

.

 

L'espace a été ergonomiquement conçu afin d'attirer davantage de clients. Le but recherché semble bien avoir été atteint du fait de l'accentuation très nette de la fréquentation de cet espace d'accueil...

 

.

 

Je n'ai pas l'oeil fixé en permanence sur la dite terrasse.

Je l'observe de temps en temps en passant devant mes fenêtres...

 

Je porte attention aux diverses compositions humaines qui se rassemblent autour de la table ou de l'aménagement de celle-ci selon le nombre de consommateurs et consommatrices...

 

De mon observatoire, je peux établir un catalogue des divers groupes humains amenés à occuper le lieu...

 

Il y a « globalement » :

 

L'homme seul (ou en attente ou non de partenariat relationnel)

La femme seule (idem)

Le couple constitué comme tel

Le futur couple

Les futurs divorcés

Les amis ou copains

Les amies ou copines

Un mixte de ces ensembles

La bande de « jeunes » ou « d'anciens »

La rencontre « associative » et ses membres

La famille et ses diverses composantes soit

La famille dite « nucléaire » : un enfant

La famille « optimiste » ou « irresponsable » : deux enfants et plus

La famille élargie : grands parents, oncle, tante, cousin, cousine, neveux, nièces...

La rencontre mère-fille, père-fils... ou mère-fils et père-fille...

Le grand père, la grand mère et les petits-enfants...

Le rendez-vous professionnel

Le « premier » ou le « dernier » rendez-vous....

 

 

Les accessoires communément présents :

 

Le sac de femme

Le panier

La pochette plastique

L'attaché caisse

Le paquet de cigarette

Le briquet

Le papier à rouler et le tabac

Les clefs de voiture ou autres

Un journal ou une revue

Un livre

Un téléphone portable, un smartphone, un « écran » sous une forme ou une autre

Une paire de lunette

Une canne

et, accessoirement,

L'Appareil photo

La ou les cartes postales

Un chien ou une chienne plus rarement un chat ou une chatte

Une poussette...

 

 

A cela s'ajoute une panoplie d'attitudes et de comportements ;

et nombres de gestes, lents, vifs, mesurés, maîtrisés, excessifs...

 

 

Le visage et le mouvement des lèvres sont aussi très « significatifs » même si les paroles ne me sont pas audibles...

 

On n'imagine pas à quel point les mains accompagnent, illustrent, confortent, précisent, accentuent les formulations verbales et rendent de ce fait le propos plus explicite et plus compréhensif...

 

Cette terrasse est une scène permanente du « théâtre humain » où l'ordinaire, le coutumier, l'habituel, le « ronéotypé », le quotidien se trouvent confrontés parfois à de l'inédit, à de l'insolite....

 

C'est cela que je guette : un instant de vie qui fait que la vie n'est plus en cet instant banalement « ordinaire » ou que son ordinaire se teinte d'une « couleur », d'une « sonorité », d'une « gestuelle », plus précisément d'une « Poésie », qui lui donne un « caractère particulier ».

(Ce que les japonnais traduiraient par un « haiku » ; soit un poème cursif qui photographie en trois lignes les chorégraphies de l'existence, les mouvements de vie ; cela qui fait que l'observateur ou l'observatrice se trouve, par sa vision et l'attention qui l'accompagne, instantanément, pleinement en vie au sein du vivant !...  

 

...///...

 

« La terrasse est un lieu où la verticalité des passants peut trouver une assise qui les rapproche de la terre ! »...

 

 

C'est une pause proposée à nos agitations et gesticulations, empressées et précipitées la plupart du temps...

 

Lors la Vie se met à table, s'offre un café ou une bière, se fait « plaisir » tout en se regardant à travers les mouvements qui l'entourent et qui la manifestent dans la variation et la diversité innombrable de ses expressions...

 

Etre témoin, donner à son regard la vastitude et l'amplitude et voir dans le « détail » toute la richesse du tout...

 

La Vie est « regard » et en ce regard toute image, tout visage prend véritablement « figure » et cette figure lors s'anime d'une essence et d'une substance qui lui sont propres, exclusives, spécifiques et donc uniques...

 

Les « fragments » humains, les épisodes d'humanité qui se rassemblent et se succèdent sur la terrasse où je porte mon attention sont les « marqueurs » et « artisans » d'une disparité évidente mais ils appartiennent au-delà et par-delà leur « personnalité plus ou moins remarquable » à une totalité appelée « l'espèce humaine » qui elle-même est liée à une « communauté de destin » avec ou sans conscience de l'être...

 

Chaque « fragment » est un élément participatif d'un « tout » qui l'englobe totalement ; un microsome qu'enveloppe tout le cosmos, tout l'univers et qui contient en lui-même des parcelles, des atomes, des cellules, des gênes, de l'A.D.N, qui ont mémoire de cela !

 

Sachant cela notre regard ne peut l'ignorer et, quand il contemple le divers et le diversifié, il ne peut s'empêcher de penser au Tout qui anime chaque fragment et qui escompte que le dit fragment vienne le sustenter de sa part, consciemment et positivement expérimentée, unique et inédite !...

 

Regarder autrui, c'est voir aussi au-delà des formes, reliefs, contours et surfaces, convenances et conventions, modes et normalisations, les vibrations de vie qui circulent en lui et qui l'animent comme elles animent tous les règnes et l'Univers lui-même....

 

A SUIVRE

 

 

divers 08 2017 002pm.jpg



26/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres