Les dits du corbeau noir

CHANTS DE LA TERRE RENCHANTEMENT DU FUTUR ANNE FERLAT SUITE 2017 BRAN DU 10 02 FEV

 

 

20_webpm.jpg
le barde Adragante lors du solstice d'hiver 

 

L'Europe des Peuples (Suite 3) Anne Ferlat (extraits)

 

 

« La restauration de l'identité individuelle s'opère par la restauration du Cercle communautaire. »  Edouardo Duran

 

« Les peuples ont hérité des systèmes politiques qu'ils ont validé. » Tim chy

 

 

La Revue keltia magazine d'Imbolc 2017 poursuit et amplifie son ouvrage au service du monde Celte passé, présent et en devenir en apportant les éléments de connaissance indispensables pour mieux comprendre cette civilisation et son héritage qu'il nous appartient de redynamiser avec toutes nos plus belles forces, énergies et lumières...

 

Au titre de la mise à disposition d'éléments de meilleure compréhension d'une société celtique assez complexe, Anne Ferlat continue d'apporter son précieux concours, ses réflexions pertinentes et ses recherches argumentées...

Bran du 10 02 2017

 

 

11_webpm.jpg
L'appui, le soutien; sur le chemin de lumière

 

 

///...

 

"...L'appréhension des peuples premiers repose sur une relation intemporelle à celui-ci. Leur but est de maintenir un rêve fondateur...

 

Celui-ci ne se maintient que par la grâce de l'invisible entremêlé au visible et à la préservation de la cohérence entre toutes les dimensions ainsi que du lien avec les ancêtres...

 

Cette cohérence implique une conception holistique* de la communauté, (on ne parle pas de société) elle ne comprend pas les seuls êtres humains, mais s'étend « à l'autre qu'humain » et au « plus qu'humain », végétaux et animaux.

 

Il en résulte un système de gouvernance inclusif, porté par le rêve primordial et élaboré pour préserver l'harmonie et les échanges entre toutes les dimensions et tous les règnes...

 

( *Holistique : de Holos le Tout, l'Entier... soit l'ensemble des phénomènes analysés du point de vue des multiples interactions qui les caractérisent. Ce sont toutes les approches de la Vie... l'holisme est l'étude de la force organisatrice qui mène de l'atome à la conscience...)

 

Une universalité concrète s'exprime et s'ancre dans les Traditions et Mythes celtes...

 

Qu'elles seraient aujourd'hui les conditions d'un retour des cultures primordiales et comment peuvent-elles aider à la guérison des âmes ?

 

Il conviendrait pour cela d'adopter des méthodologies alternatives fondées sur l'altérité* et non plus sur la domination.

Partir à la recherche de l'âme pour en saisir les fils complexes et ancrés. Leur ensemble dessine un nouveau paradigme* , celui d'une pluralité d'approches engendrant de nouvelles représentations des peuples et des espaces.

Ce nouveau paradigme repose sur le rapport entre Nature et Culture... Une reconnexion non seulement avec la culture, mais aussi avec la terre native elle-même.

 

(*Paradigme : du grec paradeigna soit modèle ou ensemble...

Ensemble de formes que peut prendre un élément. Ensemble de croyances, valeurs et techniques partagées par les membres d'une société scientifique au cours d'une période de consensus théorique.

C'est aussi le sens d'une « vision du monde ».)

 

(* Altérité : de altéritas soit différence. Ce qui est extérieur à « Soi », différent donc. C'est la recherche de la relation à autrui, du rapport à l'autre. C'est reconnaître l'autre dans sa différence par rapport à Soi...)

 

Toute tentative de retour à la culture faite hors sol ne peut guérir la blessure infligée aux âmes. La relation à la Terre-Mère génère un ordre spécifique pour la communauté qui la foule, ordre qui l'englobe et le régit. Ce qui est impliqué ; c'est une relation intime au lieu...

 

 

17_web.jpg
Un autre barde (Erwan Porz Even) et le "mandala" offert en gratitude à la Terre-Mère à chacun de nos rituels

 

 

Restaurer le Cercle... avec l'aide du Féminin :

La communauté compte pour une part importante dans les processus de guérison...

 

« Les femmes, métaphore de la Terre (caractéristique des peuples premiers), s'imposent comme figure de proue de cette restauration holistique qui est une autre vision du monde et de la vie. » Dian Million

 

Les Femmes attirèrent l'attention sur le fait que les luttes entreprises par elles avaient pu adopter des dimensions politiques ou culturelles, mais que l'absence de reconnaissance de cette correspondance entre la terre et le féminin constituait un handicap préjudiciable à toute guérison...

 

Des femmes en lutte affirmèrent que la nation ne pouvait offrir protection et sécurité qu'à la condition de la percevoir comme famille et ordre du monde incarné. En tant que mères nourricières telle la terre fertile qui prodigue ses fruits, elles fondaient le socle de la famille, par conséquent de la nation. Aussi se levèrent-elles pour défendre leurs droits, ceux de leur peuple et la santé de la Terre Elle-même...

 

 

02_webpm.jpg
Entre terre et ciel ; le gui guérisseur...

 

 

Chant de la Terre et réenchantement...

 

David Abram (Comment la Terre s'est tue) retrace l’extinction du Chant de la Terre, rapport caractéristique de l'univers des peuplades traditionnelles, devenu lent processus mortifère chez les occidentaux...

Max Weber déplorait le désenchantement du monde en ce qu'il avait perdu la dimension spirituelle et expressive que procurait jadis l'ordre cosmique au regard de l'humain...

 

Loin d'une acceptation passéiste, cette Terre qui recommencerait à chanter ne serait-elle pas le vecteur d'un réenchantement ?...

 

Notre Grand Rêve, celui qui occupe toute la Celtie, comment le retrouver ?

Comment retrouver cette pérennité des liens, ces attaches charnelles et spirituelles ?

 

Enfants d'Ana ou de Dana, Mère de nos tribus, qui devaient inspirer les nations protectrices, nous insuffler les échos de l'Aube,

souvenez-vous du récit de Taliésin et de sa traversée des règnes...

 

« J'ai revêtu d'innombrables formes avant de revêtir une forme pensante...

///...

Quand les arbres furent enchantés.

Par leur œuvre d'arbres

Les arbres s'accordèrent.

Par l'harmonie des harpes

Les disputes cessèrent

tranchons les jours tristes !..

///...

 

 

 

10_webpm.jpg
Autel de la "cosmunion"

 

 

Notes et réflexions : Bran du

 

Tout ceci mérite lente lecture et large approfondissement car nous sommes là au coeur et au sein des questions essentielles et fondamentales auxquelles il nous appartient d'apporter notre Celte réponse...

 

Nos lèvres et ce qui les insuffle, venu autant de notre propre intériorité que des confins du cosmos, sont faites pour le Chant, pour l'émanation sonore et vibrante de nos entendements les plus intimes, les plus cohérents, les plus concordants, ajustés et connectés, accordés en résonance avec Cela qui Fût, Est et Sera...

 

L'Etat de Druidité est forgé et fondé sur le sens du Lien, de la Relation instaurée avec amour et ferveur entre l'individu et ce qui l'anime et l'englobe de forces, d'Energies et de Lumières émanées d'une Essence associée à un Principe qui constituent tous deux l'Entendement suprême entre l'Humain, le Sacré et le Divin...

 

Ce Lien et cette Relation, instaurés en confiance et espérance, sont un Chant et une Noce concélébrant cette Infinie et absolue Alliance porteuse d'équilibre et d'harmonie lesquels sont les outils, instruments, pensées, actes, méthodes, sagesses concourant, par excellence et efficience, en leur conjonction et conjugaison, à conforter, restaurer, instruire, insuffler, inspirer des compréhensions individuelles mutuelles et communautaires, qui permettent à la Loi d'Evolution de poursuivre son Oeuvre à travers l'Expérience symbiotique que nous réalisons alors en cette Conscience même d'être une Partie et un Fragment associé au Tout de l'Univers et de la Création...

 

 

 

16_webpm.jpg

 La couronne d'alliance et de gratitude

 

 

Il nous appartient de réenchanter ce monde désenchanté qui ayant perdu la voie des Anciens en a perdu aussi les voix qui faisait danser les saisons et les âges...

 

Nous ne pourrons faire résonner de nouveau les tambours de la Danse, faire sonner le carnyx de l'éveil et du réveil des consciences endormies ou tétanisées, qu'en ayant recours à ce Féminin, inspirateur et initiateur de nos actes et pensées reconnectés avec la Matrice maternelle et divine et un sol de mémoire intiment rattaché à Elle...

 

Avec l'image honorée de Tailtiu, lors de la Lugnasad estivale, nous proclamons et incarnons cette reconnexion opérée avec joie et ferveur entre l'Humain et la Terre nourricière, et cet hommage à une portée qui dépasse l'aire sacrée de la cérémonie pour se diffuser dans tout l'Univers et sur toute la planète...

 

Nous sommes les uns et les autres, porteurs, porteuses, d'une autre Vision, perception et compréhension, du monde héritée de nos Grands Anciens et Grandes Anciennes...

 

Nous avons capacité et faculté, mais aussi conscience, désir et volonté, non d'imposer celles-ci, mais d'en faire état à travers l'incarnation authentique et véritable que nous en faisons au quotidien de notre existence et dans ce qui sous tend toutes nos « créations » et « remises à ce monde » en lui restituant ce qui lui revient d 'équilibre et d'harmonie issus d'une ancienne Sagesse qui n'a de cesse de déverser ses ruissellement de forces, d'énergies et de lumières sur les rivages de nos oublis, paresses, faiblesses et inconsciences notoires, orgueilleuses et suicidaires...

 

 

03_webpm.jpg
La Roue de l'Année



10/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 422 autres membres