Les dits du corbeau noir

CERVEAU HUMAIN ET TRADITION 2017 REFLEXION 13 03 MARS BRAN DU

Réflexion bran du Mars 13 03

 

Du cerveau et des neurosciences qui l'étudient...

 

Il y a seulement deux ou trois dizaines d'années il y avait environ 1500 laboratoires de recherches à ce sujet. Aujourd'hui il y en a   50 000...

Le cerveau c'est, en estimation : un million de milliards de connexions...
Chaque cerveau est « unique » car différent des autres...

Pour le faire fonctionner à plein, il lui faut de l'émotionnel...

Rien de tel que l'échange, le débat, la causerie, la dynamique de groupe pour faire progresser ses facultés et capacités...

 

L'important pour son évolution c'est de le « nourrir » avec du Désir bien que la « colère » soit aussi un moteur et une stimulation conséquente... Le désir et ses « mécanismes » sont un très bon apprentissage...

 

Il appartient à celui qui éduque, enseigne, accompagne de « donner envie » donc de stimuler et de donner, de procurer, l'émulation nécessaire...

 

C'est l'objet étudié le plus complexe qui soit à priori au monde...

 

Il s'avère que chacun en est doté avec des singularités et des spécificités qui lui appartiennent en propre...

 

Tout est sans doute contenu en ce cerveau à la fois défloré par plus de quatre milliards d'années d'expérimentation et d'usage, mais avec des zones encore vierges bourrées de potentialités qui ne demandent qu'à s'exprimer et à s'épanouir...

 

La plus extraordinaire « machine » qui ait été élaborée au monde, la plus performante, la plus intelligente, la plus inégalée et qui continue, avec ou sans la conscience que nous en avons, avec ou sans notre concours, à développer tout cela !....

Il s'avère que ce turbo est utilisé par nous comme une patinette !....

 

A lui seul il peut rivaliser avec tous les ordinateurs qui ne sauront jamais le remplacer mais seulement l'imiter très très partiellement et encore, pour des applications on ne peut plus limitées par rapport à lui...

 

Par ce cerveau qui est le nôtre nous sommes, en tant que créature, totalement « fascinants » et devrions être en admiration constante pour ses prouesses et ses exploits...

 

En fait c'est pour nous un grand inconnu....

 

Car nous ne détenons que fort peu de son mode d'emploi et ignorons la notice qui nous livrerait les clefs de toutes ses fonctions époustouflantes...

 

Nous l'étudions par « fragmentation », partie par partie et tendons à comprendre l'infinie de ses connexions et la cohérence de son « Tout », mais nous sommes comme des enfants jouant aux cubes en présence de l'ordinateur de tous les ordinateurs passés et à naître...

 

Notre cerveau est pour plus des deux-tiers de sa composition sans emploi... Hors il a besoin, pour développer certaines zones encore vierges, d'être défloré autant par nos sens que par notre intelligence...

 

Et parfois quand les deux se combinent efficacement il peut, alors que nous sommes, par exemple, dans la Préhistoire, que nous ne disposons d'aucun livre, d'aucun outils, d'aucun supports informatiques comme aujourd'hui, intervenir par le soin d'un « chaman guérisseur », afin d'opérer chirurgicalement une tumeur et l'extraire sans préjudice pour le détenteur de celle-ci !

 

Cette sorte de « Chaman » peut « trépaner », ouvrir le crane d'un compatriote et soulager celui-ci et le maintenir en vie !

 

C'est fabuleux n'est-ce pas aussi fabuleux que d'avoir, sans autre recours, que la pensée intelligente, visionnaire, perceptible, analytique, déduit et conçu, au temps des Grecs, cette pure « abstraction »  pour l'époque ; cet infiniment petit et invisible élément, appelé l'atome ! Etc...

 

Il ne me paraît pas du tout impossible que notre cerveau relié à notre A.D.N et à d'autres sources corrélées soit en possession, éveillée ou somnolente, vierge ou déflorée, de toutes les données et informations accumulées depuis que l'être existe et qu'il ait cheminé à travers tous les états et toutes les formes de la Création....

Ainsi s'explique son évolution constante ; chaque expérience humaine nourrissant en tant que telle l'EVOLUTION de l'Univers, de tout le Créé !...

 

Les Triades bardiques ne cessent de nous inviter au sein de notre périple existentiel à mener tous les cheminements, toutes les navigations et explorations possibles tant en interne qu'en externe, tant « positives » que « négatives »...

 

Elles nous exhortent surtout à faire MEMOIRE de tous les enseignements que nous en retirons afin d'arriver en Gwenved avec le maximum de données et d'informations qui participent alors de notre complétude et plénitude...

 

Elles nous enseignent également parmi les outils et instruments de notre acheminement vers la pleine Lumière d'entendement, à instaurer ou restaurer, à cultiver, à entretenir, à conforter, à approfondir et élargir, le DESIR et à partir de cela de maîtriser les peurs, doutes, craintes et angoisses qui font obstacle à nos avancées aventureuses...

 

En Cela, par et avec Cela nous pouvons en effet accroître la part de lumière et faire diminuer la part d'obscurité qui cohabitent toutes deux en nous...

 

Il n'est pas concevable que ce « cerveau » ne détienne pas en lui tous les éléments, toutes les sagesses, tous les outils et instruments qui, associés symbiotiquement, concoureraient en ce monde à une paix durable entre les peuples, les peuples et tout le vivant qui les entoure, visible ou non !...

 

Si nous avons connaissance, expérience et mémoire de cet inestimable « trésor » et de ce prodigieux « dépôt » dont notre cerveau est l'héritier, alors nous ne pouvons être, tous et toutes, que des ardents défenseurs et protecteurs de la VIE et du bonheur qu'il y a à servir de son mieux Celle-ci...

 

..............................................................................................



13/03/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 423 autres membres