Les dits du corbeau noir

Bonnes nouvelles de la COMARLIA (Fédération)

BONNES NOUVELLES de la COMARLIA      Point AVRIL 2013     Bran du

La Charte fondatrice de l’entreprise communautaire et fédérative appelée COMARLIA ( avec son association conjointe : le Conseil des Clairières Druidiques Continentales)
constitue notre feuille de route parmi les flots plus ou moins tumultueux du devenir…

Cette Charte, c’est l’émanation volontaire et déterminée, fraternelle et amicale, d’une assemblée collégiale réunissant de nombreux frères et de nombreuses sœurs appartenant à diverses clairières druidiques continentales souhaitant mieux se connaître, échanger et partager des connaissances et expériences afin de mieux servir la Tradition, d’enrichir l’héritage de leurs généreux apports et d’en assurer la passation et la transmission dans les meilleures conditions possibles…

Cette constitution formelle, démocratiquement élaborée et validée, est le fruit collectif des aspirations individuelles et des espérances communes… Elle est la conséquence heureuse des travaux réalisés par une pensée inspirée de notre Sagesse et de l’Anima spirituel qui nous guident, conseillent, accompagnent et soutiennent en toutes nos œuvres…


C’est grâce à cette Verticalité, à cette Immanence et Transcendance du divin en nous, à la permanence de « l’Esprit de nos Grands Anciens », que nous pouvons construire et élever une structure horizontale et humaine développant une déontologie de relations, de partages et de services au bénéfice de tous et de chacun et de tout le vivant présent et à venir…

Si nous nous éloignons de cette « Protection Incréée", de sa bienveillance et bienfaisance, si nous développons des comportements dictés par l’orgueil ou le mensonge, infestés par des tendances égocentriques, des attitudes réactionnelles et affectives disproportionnées et irréfléchies ou alimentant une volonté de puissance à usage personnel et dominateur, alors nous desservons ce que nous disons servir et asservissons la vie et toutes ses composantes en défigurant l’Esprit même de notre Tradition…

Nous connaissons ces écueils et récifs humains qui font partie du périple existentiel et nous avons connaissance et conscience de la suite fortement préjudiciable qui découle d’une noble cause desservie dans ses effets…                                                                                                                 Ce sont disent les textes anciens autant de boutons de laideur et de parjure qui poussent sur le visage de notre humanité…

Nous ne sommes pas à l’abri de telles tendances et de telles conséquences, nous y avons été douloureusement confrontés et nous entendons bien ne pas reconduire ce qui conduit à tant de stupidité et d’absurdité en des espaces et structures où l’on est censé donner préséance à l’Esprit sur toute forme matérielle et charnelle…


Toute navigation, tout périple, tout cheminement communautaire implique un « équipage » et de la qualité de celui-ci, de ce qui le soude lors des tempêtes, dépend grandement la poursuite audacieuse et obstinée de sa course vers les objectifs unanimement déterminés….  L’entraide et la solidarité, l’entendement, la compréhension mutuels, sont les gages d’une réussite certaine…

Si les forces sombres et obscures, des agissements non sagement maîtrisés,  s’emparent du gouvernail ou sèment la zizanie à bord alors le navire ballote et tangue dangereusement dans le creux des vagues jusqu’à être submergé et sombrer…

Nous sommes ici, tous et toutes, responsables des potentialités d’un Grand Naufrage !

Parce que nous voulons faire de notre vie un cheminement ayant Sens et Essence, liberté, connaissance, responsabilité et conscience, nous nous instituons en gardien vigilant, en veilleur attentionné, de nos propres actes et pensées afin qu’ils demeurent dignes du patrimoine humain et divin reçu, qu’ils sustentent notre existence avec bonté et générosité afin que nous puissions redistribuer à notre tour les fruits de cette corbeille d’amour…

Nous sommes les servants et servantes d’une Tradition pour qui la Vie est un « art sacré » où tout concoure, dans une recherche constante et difficile d’équilibre et d’harmonie à pérenniser une Loi d’Evolution...

Oublier ces préceptes, cette « Sophia », ces enseignements de base, ces fondements élémentaires, les desservir, les défigurer, c’est permettre le retour en nous, en nos ouvrages, en nos liens et relations et en toute chose, du chaos !…

Ce flambeau, ce patrimoine de sagesse, de beauté, d’équité et de vérité, d’espérance, reçu du passé, nous le devons en effet à l’avenir enrichi de nos propres dons et donations… Nous avons-nous aussi à assurer le passage du « témoin » comme il en a été à chaque génération…

Nous avons grandement conscience et lucidité, clairvoyance et vision, de tout cela et nous avons à témoigner sincèrement et authentiquement et au quotidien des jours et des nuits de ce qui anime semblablement notre corps, notre cœur et nos pensées soit d’une Tradition vivante et incarnée qui souhaite apporter sa part de lumière dans la grande obscurité où s’enfonce notre société en perdition morale et spirituelle…

C’est cet anima de paix, de joie, de solidarité, de sagesse que nous entendons porter en nous et diffuser face au ciel et à la terre, face à tous les règnes visibles et invisibles et sous le Tribann sacré…

Nous avons appris de la Nature et des Anciens, de nos Passeurs de braises et de sources, de la Pomme étoilée, des Puisatiers du cœur et des Pontonniers du devenir
À ne pas dissoner au sein des musiques de l’univers et de tous les mondes créés.                    Nous avons appris, nos pairs nous ont enseigné, à régler l’instrument de notre être et à en dégager les plus merveilleux accords…  

Nos paroles de vérité ne sauraient faire éclater le chaudron d’abondance, mais donner juste et douce nourriture au corps affamés, aux lèvres assoiffées, aux rêves en partance…

Nous avons à faire preuve d’authenticité, à demeurer « accordé » au Principe et à l’Essence, à témoigner d’une vie « en vérité », à être nous aussi un « chaudron généreux d’abondance » !…

Notre Tradition ne sera « crédible » aux yeux profanes que dans la mesure ou nous serons « la mesure même  », que notre « concorde » nous accorde reconnaissance en vérité, que nos pensées et paroles soient ajustées et que notre mélodie se fasse tendrement entendre en ce monde de discordes et de frères affrontés…

……………………………

Depuis novembre 2012, une structure fraternelle intérimaire composée de frères et de sœurs motivés et déterminés, issus des rencontres de la Comarlia, s’est mise progressivement et lucidement en place afin de relever le défi audacieux d’une nouvelle navigation hauturière au service de notre Tradition pluri millénaire…                                        

Elle se donne vocation d’apporter à tous et chacun des outils de réflexion et de réalisation forgés par la pensée de nos Anciens et Anciennes et de répondre aux questions et interpellations que nous posent le monde moderne au sein de ses pertes, artifices et égarements suicidaires…

Les leçons des expériences malheureuses du passé ont été retenues et ils ont une conscience accrue des exigences et responsabilité qui leur échoient d’autant plus…  

Ils entendent bien mener à bien et à destination une aventure humaine exaltante en ayant pesé les nombreux et complexes enjeux d’une société en mutation et d’un esprit en transhumance… Ils savent ce qui dépend de leurs justes désirs et volontés et ce que cela implique de restituer à une sage pensée son vrai visage et son noble emploi…
Ils savent s’inscrire de tout leur être entre un devoir de mémoire et d’avenir…

Ils ne souhaitent pas se tenir en dehors d’un monde que « nos bardes visionnaires anticipaient et redoutaient de voir » mais ils se veulent des acteurs des changements de paradigme sans lesquels notre monde contemporain s’enfoncera dans les ténèbres de la peur et de l’ignorance et dans les abîmes et abysses de la possession et de l’asservissement de tout le vivant…

C’est avec « noblesse », dignité et joyeuse humilité qu’ils entendent apporter leur concours à ceux et celles qui souhaitent faire recours à ces « parcelles de vérité » héritée des sagesses planétaires pour redonner à leur vie et à la vie ses plus précieuses substances et espérances…

Ils se placent volontairement et « lumineusement » du côté de l’Etre afin de contrer l’emprise destructrice d’un Avoir qui tend à le faire disparaître !…

Ils cherchent et quêtent, expérimentent et innovent une autre façon de se relier à soi, à l’autre, à tous les autres, à tous les règnes , à tout le « vivant », car ils ne veulent plus cautionner et valider les « contrefaçons » dont on affuble l’existence…

Ils cherchent leur meilleur emploi pour le plus bel usage du monde et forgent les outils adaptés et actualisés qui sauront répondre au mieux à leurs légitimes et altruistes aspirations et à celles de leurs communautés d’espérances…

………………

C’est à la Samain 2012 que des liens tristement et tragiquement rompus ont été rétablis, que l’amitié et la fraternité ont de nouveau eu préséance sur des débordements dus à des disfonctionnements et à des divergences et conflits personnels et individuels…  
Comme nous y invite cette grande assemblée annuelle placée sous le signe de la paix et du resserrement des amitiés distendues, certains et certaines d’entre nous, membres de l’ancien équipage, ont fait le vœux, on incarné le souhait, de sortir le navire Comarlia de cette cale sèche où il n’aurait jamais du se trouver et de lui redonner une sage et stimulante navigation…

Entendement, convergence, solidarité, épaulement, réconciliation, recherche des points d’équilibre et de compréhension, sens du devoir et de la responsabilité, exemplarité et authenticité,  ont été le ciment de cette nouvelle construction, de ce nouvel embarquement mutuel pour de plus hautes destinations…

Chacun, chacune s’est rappelé ses serments et engagements de servir de son mieux notre Tradition en lui demeurant fidèle et en participant activement et sagement de son évolution et de sa transmission…

Le défi audacieux et bien pesé à été collectivement relevé et nous voici, aujourd’hui après maintes consultations, maints échanges, préparations et réflexions, et dans le souci d’une information constante de tous les membres qui ont maintenu leur adhésion, en mesure de reconstituer les bases légales et juridiques indispensables à notre relance et à notre redéploiement…

Cela fait six mois, le temps d’une traversée hivernale propice à l’intériorisation de la pensée mûrissant sagement ses futures actions que des frères et des sœurs s’entretiennent régulièrement sur les meilleures façons de naviguer de nouveau en convergence de vues et d’intentions…

Nous avons en cette sortie de l’hiver rendez-vous de lumière afin de retrouver et de partager en notre émouvante et exaltante embarcation, la chaleur, l‘amitié et les vertus aimantes et solidaires des « dons » de nos soeurs et de nos frères en Tradition !…

Forts des nouveaux mandats démocratiquement confiés nous allons nous engager ensemble les 06 et 07 avril à dresser la nouvelle carte de navigation et les étapes et jalons indispensables pour une sereine et merveilleuse destination…

Le nouveau bureau, régulièrement élu, aura lors mandat pour exercer ses missions et fonctions au service de notre Tradition. Parmi celles-ci la mise en place le 16 août 2013 au Val André (Côtes d’Armor) de l’Assemblée Générale 2013, la refonte de nos outils de communication, l’organisation de nouvelles tables rondes sur des sujets d’actualité et les questions que nous nous posons pour l’avenir de tous et de chacun et de cette Sagesse que nous servons…

Nous aurons aussi à concevoir les modalités et l’éthique de nos relation avec les supports médiatiques qui sollicitent de plus en plus des entretiens et des reportages sur notre Tradition… (L’option d’une réponse collective de l’entité Comarlia semble bien être une des solutions…)

De nombreuses personnes et de tous les âges frappent de plus en plus à notre porte en ce siècle désemparé et cela constitue pour nous un enjeux qui met en œuvre des capacités d’accueils et d’accompagnements accrues qui justifient amplement la mise en place d’une Fédération regroupant toutes les compétences et mettant à disposition et pour ce service en nette expansion une véritable organisation…

Puisse la sève spirituelle ne pas manquer à notre croissance…

L’Histoire est certes écrite par les Hommes et par les Femmes, la nôtre est "anhistorique" par Essence. Il n’en demeure par moins que nous devons l’inscrire en notre sang et en nos songes…

Puisse cette Ecriture être celle de l’Esprit, de nos Déesses et de nos Dieux !…



Bien fraternellement à vous et pour la bonne joie du cœur et des yeux    Bran du



04/04/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 452 autres membres