Les dits du corbeau noir

LA CLAIRIERE : PRESENCE AU MONDE DEVOIR DE MEMOIRE ET AVENIR REFLEXIONS 2017 BRAN DU 30 10 OCTOBRE

 

Bran du               Oct 2017

La Tradition Celtique  Etat (provisoire et non exhaustif des lieux)...

 

 

Soit une « présence au monde » placée entre un devoir de Mémoire et des projections sur l'Avenir...

 

Celle-ci est une SPIRITUALITE qui met en œuvre des relations avec le divin et le sacré et les vibrations et données qui en émanent, l'ensemble des échanges alimentant la Loi d'Evolution...

 

« Ce que nous avons reçu du passé nous le devons à l'avenir afin que se perpétue la chaîne d'or. » Angéla DUVAL

 

 

Le sens du mot Tradition est celui de Transmission...

 

La Transmission implique ici une réception et un émission et une retransmission « enrichie » à d'autres émetteurs et récepteurs...

 

Reste qu'il appartient en cela de respecter l'onde de fréquence !...

C'est-à-dire celui de l'AWEN !....

 

 

Nous avons reçu semence de l'Arbre de Vie qui nous a précédé et nous aurons à notre tour à livrer, au futur, les graines des fruits de notre existence...

En ce qui concerne notre Tradition ; c'est sa sève de sagesse et d'enseignement qui alimente notre tronc et nos branches et qui fait croître notre ramure vers le soleil et l'azur, vers le monde de lumière...

 

A noter que selon les textes irlandais la progression à travers les divers échelons du bardisme se fait, étape après étape, selon un comparatif avec la croissance d'un arbre ! (Du simple gland au chêne majestueux)...

 

 

La Tradition en tant que telle se transmettait, dans l'excellence de sa transmission, de cœur à cœur, d'oreille à oreille, de poitrine à poitrine...

C'est-à-dire qu'elle favorisait le contact direct de personne à personne et donc l'oralité...

Il nous faudra tenir compte de cela....

 

Enseigner la connaissance, la transmettre, implique pour le sage enseignant de se mettre à la portée de ceux et de celles qui suivent son enseignement...

Il y a donc une pédagogie de l'enseignement préconisée !...

 

Transmettre, apprendre, apporter la connaissance, les outils pour la connaître, la maîtriser et l'employer au mieux, incarner et enseigner l'éthique de cet emploi, sont des fonctions primordiales au sein du sacerdoce druidique...

 

On ne saurait appréhender l'avenir sans savoir d'où l'on provient et sans connaître le « passé » lequel ici correspond à tout le corpus de la Tradition.

Méconnaître la Matière celtique, l'Esprit qui l'inspire, l'anime, la met en forme à travers diverses expressions et manifestations, ses assises, ses concepts, ses fondements, ses lignes de force et axes majeurs est le signe d'une incompétence et d'une incapacité notoire fortement préjudiciable à la qualité de la chaîne des transmissions...

 

La Connaissance est indissociable de la fonction druidique...

 

N'oublions pas que la formation au druidicat demandait un investissement « permanent » pendant plus ou moins 20 années (Bac + 5 environ) avec les spécialisations choisies !

 

Ceci pour amener le constat interpellateur sur la qualité de l'encadrement formateur et éducateur dans le milieu druidique...

 

Mais aussi sur le questionnement portant sur la validité et l'efficience d'une fonction de si haut niveau quant celle-ci se trouve acquise après trois ou quatre années de cheminement ?

Nos grands anciens et grandes anciennes auraient-ils valider dans cette fonction un postulant présentant si peu de garantie dans ce domaine ? Certainement pas et ce, à juste titre !...

 

Car cela aurait considérablement fragilisé et appauvrie l'ensemble de la chaîne de transmission...

 

...///...

 

 

Il n'existe pas, du moins en France, et c'est fort regrettable de « centre de formation » permettant aux responsables de clairières, ordres, collèges de disposer d'aides et de soutiens en ce sens, de stage de remise à niveau ou de « perfectionnement », de « formation continue » etc...

 

Cela implique que chaque druide, chaque druidesse, doit pourvoir par lui-même à ces carences en s'autoformant, en s'informant en permanence, pour accroître ses connaissances et compétences et répondre au mieux à ceux et celles qui viennent chercher auprès de lui les éléments de leur propre progression....

 

La fonction d'eubage a le mérité de constituer une étape préliminaire et indispensable au plein exercice de la fonction sacerdotale. Il est regrettable que cette fonction soit aussi peu présente dans bien des structures druidiques actuelles...

 

Mon rêve d'une « Maison de la druidité », dédiée à tous les cheminants et à tous les niveaux du dit cheminement se réalisera peut-être un jour.

Sa conception intégrait, entre autres dispositions, une logistique permettant à tous et à chacun de trouver des enseignements adéquats au différents niveaux de responsabilité exercée au sein de leur communauté d'appartenance...

 

Education, formation, apprentissage, pratiques et expériences, sont plus qu'indispensables si l'on veut que la qualité des connaissances transmises consolide l'ensemble de la pyramide d'encadrement de la Tradition chargée de sa transmission dans les meilleurs conditions possibles...

 

On mesure à peine ici le lot des exigences requises pour assumer et assurer au mieux la fonction sacerdotale...

 

Il existe environ 120 à 150 collèges ou clairières en France (une estimation) regroupant une poignée de personnes voire quelques dizaines au mieux par collégialité ce qui donne environ, à partir d'une moyenne pondérée, environ (et également au mieux) 1200 à 1500 acteurs et servants de la Tradition (l'estimation est « large »)....

 

Cela suppose également que l'encadrement peut être estimé lui aussi aux environs de 180 à 250 sacerdotes y compris les « sangliers solitaires »...

 

Cela fait assez peu, mais là n'est pas la problématique laquelle se situe dans l'engouement que suscite notre Tradition auprès de plus en plus de nos contemporains et nos réelles capacités à accueillir ce flux expansif dans les meilleurs conditions possibles et d'assurer au mieux la réception des nouveaux « postulants » au cheminement druidique, l'accompagnement et les formations adaptées, leur suivi, la qualité réelle des « initiations » demandées et validées etc...

 

Consolider, fortifier, étoffer, amener à plus de connaissance, de compétence et de maîtrise demande du temps et une volonté claire, déterminée, consciente et exigeante de se doter et de se donner les outils, les moyens, les logistiques pour faire face à une demande grandissante et des hommes et des femmes soucieux de donner, de leur Tradition et de ses valeurs, la meilleure image, représentation, efficacité et cohérence qui soit......

 

Vaste programme que nous ne saurions réaliser seul et isolé...

 

 

 

Depuis une dizaine d'années de nombreuses et fraternelles initiatives ont été prises au sein de la diaspora druidique qui tendent toutes vers un plus grand dialogue, de fréquents échanges, des rencontres annuelles au sein d'une inter-collégialité qui s'intensifie en allant dans ce sens...

Et cela est des plus heureux et prometteurs...

 

 

Le compagnonnage druidique, les rassemblements inter-collèges, l'université d'été de Brocéliande, le Festibarde, l'idée à concrétiser d'une « Maison de la Druidité » (entre autres buts, une vitrine, une interface de représentativité entre druidisants et monde extérieur), tout cela concoure à des améliorations notoires dans l'entendement réciproque et la mise en commun et ce au bénéfice de tous et de toutes...

 

 

L'autre idée étudiée d'une Radio du type « Fréquence Druides » est aussi une piste à développer...

On notera aussi une évolution heureuse dans la tenue et le contenu de certains blogs dédiés à notre Tradition...

 

 

On saluera aussi l'initiative de l'équipe de Keltia magazine pour non seulement apporter la Connaissance traditionnelle à un nombre important de lecteurs druidisants ou non, mais aussi pour organiser avec brio et réussite (pour la troisième année en Novembre 2017) un colloque à Paris, ouvert à tous et à toutes, en présence des chercheurs renommés réunis sur le thème de la Religion druidique...

 

 

Demandons, sollicitons, en nos rituels et invocations, l'aide, le soutien, l'appui, des Forces Energies et Lumières de notre Tradition afin qu'elle nous procure la dynamique nécessaire pour mener à bien notre fraternelle entreprise...



30/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres