Les dits du corbeau noir

ENLACEMENTS DESSINS DE DANIELE LANDRY-JAIS TEXTES DE BRAN DU 2017 08 09 SEPTEMBRE

Enlacements     sept 2017  Bran du                         A Danielle

 

 

 

 La Flora Sept 2017 116pm.jpg

 

 

Dessins de Danielle Landry-Jais

 

 

 

 

Blancs, gris et noirs

Ciel et terre confondus

Puis en ce brouillard

Des rais de Lumière survenus

Sous les doigts qui dessinent,

D'un fleuve de vie, les plus tendres rivages de cela qui incline

au partage de joies et du plus gay savoir...

 

Noirs, blancs ou bien gris

Et leurs fluctuantes et émouvantes frontières

qui se déplacent comme s'enlacent les formes rondes et pleines

qui sont vallées et plaines et collines de lumière

en transhumance de lune et de soleil...

 

...///...

 

 

La Flora Sept 2017 120pm.jpg

 

 

Je parcoure les champs contrastés, les herbes d'encre, le profilé et l'estompé qui conjuguent de leur Verbe dessiné une réalité qu'empreint l'imaginaire ...

 

Je vois, j’entre-aperçois plus précisément, dans le lacis lascif des reliefs empourprés, parmi les entrelacs de lierres et de lianes, l'Arbre « d'aimances », l'Arbre humain et de femelle essence, toutes branches et toutes feuilles ramifiées à la racine de l'instant qui est sève d'albâtre ou d'ébène, de charbon ou de cendre, semant lignes et courbes dans l'aubier du temps et de l'espace qui ont amour d'écorce, là où furent gravés, jadis, d'un stylet de sang, des cœurs entrecroisés...

 

 

Gris, blancs et noirs

Sont les oiseaux aux ailes déployées

qui se recouvrent et se découvrent

aux rythmes des marées

qui déferlent en leur rivage

vagues après vagues,

rouleaux après rouleaux,

flots à flots, peaux à peaux,

quand chaque corps se fait plage

offerte au sel et aux assauts...  

 

...///...

 

 

 

La Flora Sept 2017 132pm.jpg
 

 

 

Posture d'infini

Tendresse extrême

instant alangui étiré au delà des souffles qui s'apaisent...

Sérénité des corps en complétude d'extases..

Roses épanouies reposant dans le vase consenti aux évasements du jour et de la nuit...

Nos yeux voient cela sur lequel d'autres yeux se posent...

Nos yeux de papillons de vie...  

 

...///...

 

 

 

La Flora Sept 2017 124.JPG

 

 

L'une toute contre l'autre...

Faisant pivot au monde

et manège d'étoiles...  

 

...///...

 

 

La Flora Sept 2017 138pm.jpg

 

 

L'enserrement qui est délassement...

 

Jonction et conjonction

en conjugaison des sens

en quête d'un plus que parfait...

 

L'unité au bout de cela qui jette bras et corps dans le vide, avide d'être comblé...

 

Désirs "géméllés"...

Amour qui donne audience

aux lèvres libérées, aux envols d'importance... 

 

...///...

 

 


La Flora Sept 2017 132pm.jpg
 

 

 

Cela est célébration...

Cela ; c'est le concélébré...
C'est le don inspiré, insufflé, qui fait et donne respiration

au désir et à la volonté d'Etre une flamme complice d'une autre flamme, d'un même brasier, l'une en l'autre torsadée et s'élevant en chorégraphies charnelles vers un ciel immensément ouvert à la Lumière... Aimer ainsi vous donne des ailes !... 

 

...///...

 

 

La Flora Sept 2017 140pm.jpg

 

 

Je ne sais si c'est ainsi que le printemps embrasse l'hiver, mais j'aime à le penser....

J'aime imaginer qu'ainsi s'embrasse encore l'été en la pomme d'automne...

Qu'en les corps aussi l'orage tonne puis déverse son averse de baisers...

 

La tendresse ; c'est le sceau de cire rouge apposé au parchemin du tendre, là où l'Initiale se fait enluminure aux courbures dorées...

 

Il ait de l'or, lors, à percer les feuillages

et au tamis du temps (qui est un fin grillage)

quelques pépites ambrées qui ont le goût du miel quand flamboie le rucher...

 

 

La Flora Sept 2017 119pm.jpg



08/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 423 autres membres