Les dits du corbeau noir

REFLEXION : UN POSTULAT PARMI D'AUTRE : LA LOI D'EVOLUTION 2018 BRAN DU 14 01 JANVIER

 

 

Réflexions Bran du 12 01 2018

 

 

Un postulat parmi d'autres possibles :

(Suite d'un échange approfondi avec l'ami et frère Christian TUAL...)

 

 

Teilhard de Chardin nous disait en substance et d'une façon pertinente et interpellatrice : « Sommes-nous des êtres spirituels faisant l'expérience de la matérialité ou l'inverse ? »

La question se pose en effet et elle est d'importance...

 

Je pense que tout individu reçoit à sa naissance, dans l'humus de sa chair, dans le terreau de son humanité, un germe, une graine, une semence spirituelle qui trouvera ou non sa germination, acceptant dans un premier temps de « mourir » à elle-même sous la forme d'un plus ou moins long ensommeillement, puis qui s'éveillera à la Vie pour entamer sa croissance progressive vers la lumière lorsqu'une conscience aura lors éclot au sein de l'être spirituellement « éveillé » ; un Etre ayant désir, volonté lucide et claire, parfait entendement, pour co-participer avec sens et intelligence à la Loi d'Evolution proposée, mais jamais imposée...

 

Lors, l'oeuvre « alchimique » de spiritualisation de la Matière corporelle et charnelle que nous sommes commencera son processus évolutif par étapes ponctuées de changements, de mutations, de transformations... (Les premiers fruits de l'Arbre de Vie que nous sommes !)

 

Je pense également que nous sommes placés dans un « semi déterminisme » au sein de l'Expérience existentielle, unique pour chacun et chacune...

Mais pour que cette Expérience (de nature à la fois profane et spirituelle) puisse être recevable dans ses attendus et objectifs, il est indispensable que nous soyons autant libres que responsables de la dite liberté octroyée sans quoi l'Expérience serait nulle et non avenue... (Et cela n'aurait réellement de sens car dénoué d'Essence !)...

L'Expérience ne peut produire de fruits qu'en préservant notre libre critique, notre libre arbitre, nos libres investissements et entreprises !...

 

Les propos tenus ci-dessus optent pour l'idée que la Vie, l'Existence passagère, éphémère, traversière, qui est la nôtre, relève d'une « EXPERIENCE » initiée volontairement par un processus indicible et des mécanismes innommables qui trouvent leur point d'émanation et de radiation au coeur, au sein même de l'incommensurable Univers...

 

Cette « Expérience » se porte sur le collectage, la sélection après un tri opéré, de données, d' Informations, autant physiques que métaphysiques ; ceci pouvant se traduire, s'apparenter à des notions très fluides, très « éthériques », très « vibratoires », comme celles d'Energies, de Forces, de Lumières...

 

Notre Expérience, unique, spécifique, singulière, conscientisée, cohérente, porte sur la recherche, la découverte, l'acquisition, le maintien, l'accroissement, de l'Equilibre et de l'Harmonie (impliquant le Concordant, l'Equitable, la Juste Répartition, l'Accordé, l'Ajusté...)

C'est l'acquisition, épreuve après épreuve, étape par étape, d'une sage attitude et d'un comportement obéissant à une philosophie existentielle nourrie de spiritualité, mais aussi d'altruisme compassionnel et solidaire...

 

Comprendre, entendre alors, que mon Expérience existentielle nourrie l'EXPERIENCE cosmique !... Que mon ou mes apports « informatisés » en quelque sorte (et ceux de bien d'autres de mes frères et sœurs en humanité) font croître l'extraordinaire processus évolutif en constante expansion !...

 

Nous ne pouvons bien entendu « mesurer » cela et valider de façon probante, scientifiquement, « matériellement » (pour le moment peut-être), cette projection/conception, car cela ressort du domaine subjectif et fortement abstrait de la « croyance » (un domaine propre à chacun et à chacune)...

 

D'où mes réserves éthiques énoncées à chaque fois sur les postulats proposés à la réflexion...

 

 

///...

 

Comment faire cohabiter harmonieusement une dimension spirituelle avec l'état actuel du monde, de la planète humaine ?

 

Malraux avait prononcé une sorte de « sentence » ou d'avertissement dont on n'a pas mesuré l'importance hélas...

Il formulait le fait que notre « troisième millénaire » serait « spirituel » ou ne serait pas...

 

La dramatique actualité ne saurait nous encourager à une espérance spirituelle prévalant et régentant notre hyper et arrogante matérialité !...Bien au contraire...

 

Il est curieux, mais tout autant symptomatique, que le mot même de « spiritualité » soit autant banni de notre langage contemporain et du quotidien des termes et thèmes de communications médiatiques !

 

En fait, on nous rabat les oreilles avec celui de « religion » ; un thème usurpateur qui a tellement supplanté celui de « spiritualité » qu'il a finit par remplacer ce dernier, le dévoyer et le pervertir !

 

La forme ( l'outil, la pratique, ont pris le pas sur le Fond, la Matière sur l'Esprit, le profane sur le sacré etc...)

Plus de préséance de l'Esprit, mais le culte fanatisé d'un faussaire spécialiste en illusion, en confusion et en manipulation !...

 

Une inversion supplémentaire des « valeurs » ; mais celle évoquée ci-dessus, est la crainte la plus redoutée qui soit pour les sages du Monde Indo-Européens et de bien d'autres Traditions !

(Nombre de textes sacrés nous mettent en garde contre cette « inversion » qui nous fera « tomber le ciel sur la tête ! »...

(Propos renversant ! Non ?)...

 

///...

 

Question : si je n'est plus confiance ni en l'homme ni en la femme que puis-je alors espérer de la naissance de l'Etre considéré comme le résultat symbiotique de l'accord enfin réalisé entre les polarités opposées et si souvent antagonistes ?

 

La peur et sa collaboratrice la plus zélée ; l'ignorance, font efficacement obstacle à la réalisation de l'Etre « androgyne » ; soit de l'Etre à la fois masculin et féminin donc, mais avec une prédominance du pôle concerné ; soit encore l'Etre « Médian » ; fait de nuance et de tempérance, de complémentarité et de coparticipation de nature symbiotique  ; l'Etre enfin réalisé et accompli...

Ces deux redoutables et hélas très efficaces engeances et fléaux qui s'opposent à la naissance d'un tel Etre perdraient, en laissant advenir Celui-ci, leurs emprises et leurs dominations despotiques et destructrices sur le Vivant et sa destinée...

 

Hors, la peur et l'ignorance sont tous deux de redoutables outils de pouvoir et de puissance dans les mains de ceux et celles qui entendent assouvir la Vie et mettre le Monde en état d'asservissement (Via la religion, la politique, les idéologies de la domination ainsi que la mise sous tutelle et contrôle de toute démocratie ou encore l'instauration et le renforcement des dictatures de toutes sortes pour les seuls bénéfices « financiers » et les pseudos « richesses » matérielles attendus de cette « main mise » sur la Vie, de son « kidnapping » !...)...

 

Nous n'avons de devenir ou d'avenir réel que dans le « changement » lequel commence prioritairement en chacun et en chacune d'entre nous avant que de devenir contagieux et expansif pour nos entourages (sous réserve d'authenticité et d'exemplarité dans l'Anima conscient, exigeant et cohérent que nous incarnons courageusement alors.)...

 

Nous savons depuis fort longtemps que l'homme ou la femme sont tous deux détenteurs à la fois du « pire » et du « meilleur », la première de cette double dotation originelle l'emporte le plus souvent sur la seconde en densité et intensité destructrice...

 

Ce fait avéré et « inexplicable » en terme de sens et de raison produit les très graves et très inquiétantes résultantes que nous savons pour le devenir de la planète...

 

Nietzsche, par la bouche de Zarathoustra, nous disait a peu près ceci : «...C'est parce que je connais le pire qui réside en toi que je te propose de développer le meilleur qui y réside ! »...

 

Il est vrai que les sages et donc philosophiques valeurs aimantes, attentionnées, compassionnelles, altruistes, sacrées et spirituelles, qui fondent en dignité une authentique humanité, sont massivement reléguées, voire annihilées, par les tendances néfastes ô combien qui font préférer, chez l'être humain, « l'ombre à la lumière » et ce de façon croissante et plus qu'alarmante, mais bien réelle et attestée depuis au moins trois millénaires lorsque l'embryonnaire de ce choix obscure ô combien est devenu, peu à peu et dramatiquement, une énorme et ténébreuse éclosion dévastatrice !...

 

Il n'y a pas d'Etre « réalisé » sans que des libres exigences y aient concouru...

Bien Vivre, Mieux Vivre, est en effet un défi et un pari exigeant et audacieux portant sur tout ce qui s'y oppose et en premier lieu l'individu concerné lui-même qui, en terme de recherche et d'acquisition durable et attentionnée du « bonheur », est le plus souvent son pire ennemi !...

 

Se confrontent douloureusement et se confronteront encore deux besoins biologiques fondamentaux et indispensables pour la croissance sereine et équilibrée de l'être : la sécurité et la liberté...

 

Cette dernière est de plus en plus sevrée, cloîtrée, endoctrinée, émasculée, au sein d'un processus de renoncement et d'abandon et ce, au bénéfice d'une pseudo sécurité pervertie ô combien par toutes les manipulations que fomente « l'avoir » au détriment de « l'être ! »...

 

Il est souhaitable de mesurer le plan médiateur, médian de la Vie, de notre Vie, à l'aune des extrêmes qui tentent de la faire verser vers le chaos à travers les démesures humaines qui y conduisent...

 

Pour énième rappel : Aucun excès, que je sache,ne peut être générateur d'équilibre et d'harmonie !...

 

La Vie possède un « curseur » que nous pouvons déplacer en toute conscience et compréhension pour le ramener et le maintenir en « équilibre », à sa plus juste place, mais la plupart de nos contemporains s'en « balance ! »...

 

Nous savons (et toutes les sagesses du monde avec nous) que l'Expérience majeure de l'existence réside dans la confrontation positive et transcendée avec la « dualité » ; celle-ci conçue comme étant une émanation d'une Unité originelle qui produisant le « Deux » en fait naître le Trois dont la dynamique renforce et accroît la dite Unité (Soit un Principe, une Essence et un Anima en découlant...)...

Toute dualité livrée « matériellement voire corporellement » à elle-même ne peut produire aucun « fruit spirituel », mais confrontée à des antagonismes permanents et destructeurs, inféconds et donc stériles sur le plan de l'Esprit, entraîne inexorablement le Vivant vers le chaos !...

 

« Dieu » (ce que l'on met dans ce terme individuellement) n'est ni « bon » ni fondamentalement « mauvais » ; pour l'être de croyance, il EST...

Et dans notre Tradition, mais aussi en bien d'autres, il se « place » en dehors, au-delà, du « bien et du mal » comme l'affirmait également et entre autres penseurs Nietzsche déjà cité...

 

Nous appréhendons (et faisons compréhension) ce terme de façon disons « vibratoire » et donc objective et non plus subjective...


EST de dimension divine et sacrée, porteuse d'équilibre et d'harmonie et donc de grande sagesse, ce qui sonne juste, s'entend juste, résonne juste, et ce, au niveau de notre corps qui décèle cela bien avant notre cœur, nos sens, notre esprit, notre intelligence et sans aucun doute notre « âme » !...

 

Nous sommes une société humaine indéniablement en sourde et lente gestation, maturation, transformation et mutation ; l'inquiétude très réaliste vient du temps nécessaire a accorder à cela alors que tant de processus et de mécanisme précipités, accroissant leur « vitesse », concourent en même temps à nous mener, de façon absurde, stupide, délibérée, effrénée et on ne peut plus « discordante », vers des précipices que la bêtise, si dramatique au demeurant, ne saurait sonder, mais que remplir !

 

Nous ne sommes certes qu'un cycle (saisonnier, humain) parmi bien d'autres qui nous englobent et que nous parcourons d'une année à l'autre, prenant de l'âge à chaque fois, mais n'est-il pas enfin temps d'opérer un  recycl « age », de recycler une ère épuisée, s’écroulant sous une montagne d’aberrations grossières, dévastatrices autant orgueilleuse que aveugle ?...

 

Il est grand temps (« Era ora » selon l'adage Corse) n'est-il pas de faire enfin notre sage, pertinente, efficace et salutaire EVOLUTION ?



14/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 455 autres membres