Les dits du corbeau noir

3è COLLOQUE PARTIE 3 YVES VADE DRAGON TERRESTRE CELESTE RYTMES SAISONNIERS 2017 BRAN DU 15 11 NOVEMBRE

 

 

3è Colloque sur la religion druidique

Paris 11 11 2017. (Partie 3)

Divers 11 2017 023pm.jpg

 

 

Yves VADE

 

Dragons terrestres , dragons célestes et rythmes saisonniers...

 

« Une figure fondamentale des mythologies primitives...

Une figure incarnant une fonction de grande portée et possédant des forces situées dans l'immanence du monde. »

 

 

 

Ces thème ayant déjà en grande partie été traité, nous n'apprendrons guère davantage ou fondamentalement sur le sujet..

Le conférencier fait rappel de la symbolique générale...

 

 

Il rappelle que le dragon, dont le héros doit venir à bout, transférera, en quelque sorte, une fois vaincu, sa force, sa puissance, ses pouvoirs, à son vainqueur...

(Le saint absorbe la force du dragon qu'il a maîtrisé.)...

 

Il rappelle également le mythe Grec de Persée et d'Andromède et la trilogie du genre : soit un héros, une cité et une princesse... et un monstre à combattre et à vaincre...

 

Rappel encore du serpent Python au sanctuaire de Delphe  (haut lieu Grec consacré à Apollon et à Dyonisos) ; serpent gardien du sanctuaire et de ses « richesses » qui sera tué par Héraclès...

(Le serpent veille sur les pommes du jardin des Hespérides.)...

 

Rappel est fait à la suite du lien entre jeunes gens et jeunes filles faisant des offrandes au « monstre » ou étant dévorés par celui-ci...

L'offrande faite par une jeune fille au dragon inaugure une année fertile...

 

Autre exemple cité celui du dieu Indra tuant les dragons et permettant aux sept fleuves de couler de nouveau...

 

Celui aussi de St Colomba chassant les vipères de l'île d'Iona. (Entendre les païens qui demeuraient dans ce sanctuaire jadis)...

St Félix chasse aussi les serpents en Gaule...

Les « monstres » du type serpent ou dragon ont un rôle à l'origine protecteur mais la christianisation va renverser cette fonction bienveillante et la transformer en action malveillante selon le processus classique d'inversion des valeurs soit de dévalorisation...

 

Il confirme que ce « monstre » est une force naturelle ambivalente (en rapport avec les éléments et surtout les eaux) qu'il y a lieu de dompter, de contenir et non de détruire...

 

Ce monstre pourrait être aussi un « castor » géant...

(Afangddu, le castor noir ou monstre aquatique dans le monde celtique.)...

Autre exemple : La lutte de St Marcel dans la Bièvre (mot gaulois signifiant castor)...

 

 

Divers 11 2017 021pm.jpg

 


L'image du serpent qui se mord la queue : image dite de l'ouroboros, représente l'année, mais peut-être aussi deux serpents en un ; deux serpents imbriqués, entrelacés et inséparables...

(Soit les deux saisons celtiques, la sombre puis la claire.)...

 

Parmi les saintes femmes domptant le dragon, il cite Ste Marie

Ste Marthe et Ste Radegonde...

 

(Le petit dragon que foule du pied la Vierge Marie à Notre Dame de Paris semble plutôt joyeux !)...

 

La femme participerait du monstre qu'elle dompte ; (de ses forces, de sa puissance, de son énergie...)

 

Au Vè siècle, la fête dite des Rogations est instituée ; elle a pour objet de se prémunir et de se protéger contre les événements nuisibles...

 

Dans la tradition médiévale, il existait, au mois de mai, une procession avec des effigies ou représentations de dragons...

Le dragon ou serpent est comme l'eau et le feu : ambivalent...

Il peut aussi bien fertiliser, féconder que détruire quand son expression devient « excessive ». Il y a lieu donc de pondérer et de tempérer le recours qu'on lui fait qui ne doit pas être lui aussi « excessif » !... (Déposer un limon fertile sur une terre est heureux, mais inonder une ville ou un village lors d'une crue dévastatrice l'est beaucoup moins!)...

 

S'incorporer le dragon, ses forces, c'est aussi en faire un drapeau, une emblème pour la classe militaire... (Et brandir celui-ci après la victoire.)...

 

Dans le combat que mènera Uther avant qu'il ne devienne Pen dragon, il y aura, en forme de prophétie directionnelle, la vision d'un dragon se levant dans le ciel et projetant des rayons lumineux ; sept seront dirigés sur le futur lieu de l'affrontement et deux sur l'Irlande...

 

Dans le combat opposant les saxons et les bretons ; (combat analogique à celui de deux dragons), le thème lié à ceux-ci serait repris et inspiré de la légende de Merlin...

 

Anecdote : il est fait état du roitelet ( l'oiseau du druide). Il y avait en décembre une chasse au roitelet ; l'oiseau « voleur de feu »....

 

 

Divers 11 2017 020pm.jpg

 

 

 

Notes Bran du :

 

Il s'avère que ces événements sont en relation avec un point central d'un territoire ou d'un pays ; ce point est un « lieu fort » à connotation magique ; celui-ci est en relation avec la carte du ciel à une période donnée et a priori surtout à Beltaine et au Solstice d'hiver...

 

On pourrait appliquer à cette recherche de ce « Point » qui fait le médiateur, le régulateur, entre horizontalité et verticalité, entre les trois mondes ( céleste, terrestre et souterrain) et les trois couleurs (noire, rouge et blanche et le ciel obscure, crépusculaire et diurne), une dimension géodésique...

 

Il y aurait une recherche à faire dans ce domaine...

(Piste proposée aux ovates !)....

 

Dans le texte lié à Merlin, parlant de ce « point », il est dit que l'on doit, pour déterminer celui-ci, mesurer avec grande précision l'île en longueur et en largeur...

(Mettre en correspondance harmonieuse les trois mondes, ou niveaux du monde.)...

 

Il a sans aucun doute exister un art et une science de déterminer au mieux les sanctuaires ou la création d'une cité à partir d'éléments d'observations, d'orientations et de mesures ; ceci en correspondance avec la carte du ciel, le calendrier saisonnier, des signes et messages observé dans la Nature, la survenance d'événements météorologiques particuliers (foudre), des configurations du sol, des arbres remarquables, des sources de santé... etc...

Il est dit que la dernière étoile de la petite ourse indiquerait la direction du Nord et que le dragon (constellation placée entre les deux ours de même.)...

 

 

Ces « dragons » se situent aussi bien dans les airs que dans les eaux ; ils sont en lien avec les forces telluriques et terrestre et avec le feu... Ils sont au carrefour des quatre éléments et pourraient exprimer leur quintessence comme l'oursin fossile ou l'étoile à cinq branches qui se tient au cœur de la pomme. (Coupée en deux horizontalement. Soit une étoile qui nous guide par sa quintessence vers l'île d'Avalon !)....

 

Si nous voulons parfaire nos rituels et nous approcher davantage des éléments qui jadis les constituaient, leur donnaient sens à travers leur Essence même, il nous faut réfléchir à toutes ces données et ajuster nos connexions et correspondances, améliorer notre « fréquence » d'émission et de réception ainsi que de « transmission » !...

 

...................

 

 

Yves Vadé

A réalisé de nombreux ouvrages traitant de la littérature.

Entres autres :

Dans la collection Eurasie éditions l'Harmattan

La Forge et le Forgeron I Pratiques et croyances

La Forge et le Forgeron II L'imaginaire métallurgique

Et Ethnologie et littérature...

 

Chez Joseph Corti : Pour un Tombeau de Merlin.
(Du barde Celte à la Poésie moderne.)...



16/11/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 452 autres membres